logo Le moteur de recherche de la télé

Le monde en face


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 22h00 sur France 5

capture
– Il a toujours des liens avec cette famille d'accueil?
– Au début, j'en ai eu. Au bout d'un moment, j'ai arrêté car à chaque fois qu'il l'appelait, il pleurait. Rapidement, on a arrêté. On s'écrivait des messages, elle et moi, mais sans qu'il soit au courant.
– Vous pensez qu'en voyant ce documentaire, que si vous ne l'aviez pas pris avec vous, il aurait pu avoir une vie beaucoup plus compliquée et douloureuse? Les services sociaux ici ne sont pas du tout comme en Angleterre.
Il a retrouvé sa famille. Il voit son grand-père, il nous voit, moi, mes parents... Il est dans la famille.
capture
– Florence Bellone, bonsoir.
– Bonsoir.
– Vous avez été la 1re journaliste à dénoncer les dysfonctionnements de la protection de l'enfance en Angleterre. Ça fait plus de 10 ans que vous enquêtez sur ce sujet et que vous le médiatisez. Pour vous, la situation des parents et des enfants enlevés par les services sociaux a-t-elle évolué depuis le 1er documentaire? Ça a plutôt empiré.
En fait, les différentes actions qui ont été menées tant par la Commission européenne qui est venue faire une enquête à Londres, que par les Nations unies, les différents rapports qui ont été publiés à l'intention des Britanniques avec ce qui s'appelle des recommandations n'ont strictement servi à rien. On a l'impression qu'il ne s'est rien passé du tout. Ils n'en tiennent absolument aucun compte.
– La presse étrangère n'a pas de poids pour faire bouger les choses?
– Même la leur, en fait. Je pense notamment à Christopher Booker qui était le plus ancien éditorialiste du "Daily Telegraph" qui a écrit pendant 20 ans sur ces sujets et finalement, il a failli aller en prison à un moment car les juges voulaient lui faire interdire d'écrire sur ce sujet. Finalement, c'est le "Daily Telegraph" qui lui a interdit si le poids de la presse est un peu trop fort, ils ont leur manière de le résoudre.
– Toujours autant d'enfants sont placés?
capture