logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 17h45 sur France 5

– Il l'a écrit en latin. Ce recueil a été traduit en français. Il se lance dans l'aventure par souci de ses ouailles et du peuple fidèle. C'était pour lui offrir une église à la mesure de ce que doit être la foi, pour offrir de la beauté et le moyen de comprendre. Je pense donc à M.de Sully.
– César Roux : Nous aussi.
– I.de Gaulmyn: Il faut bien voir que c'est une époque où la plupart des gens ne savaient pas lire. Le catéchisme se faisait dans les cathédrales. Les statues, c'était une manière de raconter l'Evangile. C'est aussi pour ça que les gens y étaient attachés. Il faut rappeler que tout le monde a construit cette cathédrale. C'est extraordinaire. Je ne sais pas si on peut refaire ça aujourd'hui.
– César Roux : Cest-à-dire?
– I.de Gaulmyn: Les ouvriers, c'est le peuple de Paris, les croyants. Les gens le faisaient comme un acte de foi. Ce ne sont pas des technocrates qui ont décidé...
– Michel Zink : Ily a eu un miracle. Une dame découche toutes les nuits et le mari est inquiet. Il la suit et elle va aider à construire la basilique avec ces pierres.
– Claudio Barbier : V.Hugo a ajouté un chapitre resté fameux. Il explique qu'au Moyen Age, faire passer une philosophie passait par la construction. A partir du XVe siècle, on invente l'imprimerie et le livre va se substituer à la pierre pour transmettre aux générations suivantes un savoir, des histoires ou des croyances. Les livres seront diffusés. Il termine en disant: "Ceci tuera cela." Le livre mettra fin à l'épopée des constructions et des cathédrales.
– M.-A.Tek: Depuis ce matin, on voit fleurir du V.Hugo sur tous les réseaux sociaux. C'est incroyable. C'est lui qui a fait renaître Notre-Dame de Paris après la Révolution. Notre-Dame était un entrepôt. Cette cathédrale, on la chérit. Il y a eu des vicissitudes. V.Hugo l'a sauvée.
– César Roux : Quelles sont les vicissitudes? On dit qu'elle a résisté à tout, aux heures sombres de notre histoire. Vous nous dites qu'elle a quand même beaucoup changé.
– M.-A.Tek: Après la Révolution, elle devient le temple de la raison, un entrepôt. Elle est tellement délabrée qu'on se pose la question de la reconstruire ou de la démonter.