logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 17h45 sur France 5

– L'alerte a été donnée. C'est déjà trop tard. Il faut déjà être là à côté pour intervenir tout de suite. On met des vigiles pour protéger le moindre parking souterrain, mais pour Notre-Dame avec des échafaudages, il n'y a personne la nuit.
– César Roux : Reconstruire, mais comment? A l'identique, ce serait possible? On a les plans?
– M.-A.Tek: On n'a pas le tout dernier plan. Ça s'est fait au fil des siècles. On a une documentation assez fournie de 850 ans d'existence. Construire à l'identique de quoi, de Notre-Dame de Paris au XVIIIe siècle, avant Viollet-le-Duc’!
– César Roux : On peut voir à ce qui est parti en fumée. Il va falloir rebâtir cela.
– M.-A.Tek: Il faut faire un diagnostic. C'est assez long. On a le temps de réfléchir. Il est très tôt pour se dire qu'on reconstruit d'une telle façon. C'est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. On ne fait pas ce qu'on veut.
– César Roux : Qui décide?
– M.-A.Tek: Le ministère de la Culture... Il y a des collèges d'experts, une commission nationale des Monuments historiques avec plusieurs sections et 25 membres par section. Ça arrive au terme d'études nombreuses. Il faut une position déontologique. Il faudrait savoir ce qu'on a perdu, une matière authentique, La flèche de Viollet-le-Duc fait partie du patrimoine. Son oeuvre fait partie intégrante de la protection. Il est trop tôt pour savoir comment restaurer et ce qu'on restaure.
– César Roux : Les 1ers mots prononcés par le président de la République, c'était de dire qu'on allait la reconstruire. "C'est notre destin." 700 millions d'euros de dons en quelques heures, pour rebâtir Notre-Dame. Ily a un peu d'impatience.
– M.-A.Tek: Il faut contenir cette impatience. Plusieurs Budgets arrivent pour l'ensemble du patrimoine français, d'un coup. C'est déstabilisant. Au quotidien, on a du mal à joindre les 2 bouts sur les chantiers. On parle de restauration.
– César Roux : Il n'y a pas de débat technique. J'entendais que pour la charpente on n'avait pas les chênes nécessaires pour refaire à l'identique du Moyen Age.
– M.-A.Tek: On a fait un relevé de charpente ily a quelques années.