logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 17h45 sur France 5

capture
–  C.Roux: La thèse accidentelle est privilégiée. Il n'y a pas dés réactions qui vous ont étonnés? Tous les pays se sont exprimés.
– I.de Gaulmyn: C'est étonnant, de la part des pays du Moyen-Orient, comme l'Iran. La chrétienté européenne... Il y a toute cette histoire, Paris, Ville lumière. Ily a le côté incendie qui est aussi important. Ily a un peu une colère de se dire qu'il faut un incendie pour qu'on s'occupe du patrimoine religieux. La flèche était en mauvais état. Les églises de Paris sont en mauvais état. Ily a un problème budgétaire, mais ily a un problème d'entretien des églises compliqué par le problème de la la' l'cité.
– César Roux : De l'ensemble du patrimoine, pas simplement des églises.
capture
– I.de Gaulmyn: Sur les lieux de culte, ily a parfois des petites grimaces des hommes politiques. C'est notre patrimoine. On est dans la la' l'cité. C'est très bien... Notre-Dame appartient à l'Etat. Les catholiques sont usagers. C'était l'ensemble de la France qui était triste. C'est notre dame à nous tous. Les bâtiments appartiennent à l'Etat et aux communes. Ils sont confiés au culte pour l'usage. Ily a un problème d'entretien des bâtiments du patrimoine, notamment des bâtiments religieux. Les églises parisiennes sont en très mauvais état.
– César Roux : L'ensemble du patrimoine ou ily a une spécificité des lieux de culte?
– M.-A.Tek: L'ensemble Un chantier de restauration... Quand on repeint ses volets ou qu'on change ses fenêtres, il faut entretenir. Le patrimoine est en péril. D'où les lotos.
– César Roux : Restaurer une charpente datant du Moyen Age, c'est compliqué.
– M.-A.Tek: C'est de l'entretien. Il est plus facile d'allouer des budgets annuels que revenir tous les 50 ans à grand renfort de budget. On oublie souvent la phase d'entretien. On a des chantiers d'architecture contemporaine, mais on oublie la maintenance. Elle vaut pour nos maisons et l'ensemble du patrimoine.
– Claudio Barbier : Le président doit annoncer des mesures fiscales. Sous J.-P.Raffarin, l'actuel maire de Versailles avait fait passer un dispositif fiscal pour l'entretien du patrimoine de proximité.
capture