logo Le moteur de recherche de la télé

Le Cambodge, un monde d'eau


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 16h40 sur France 5

– Vers 1200, Angkor était sans doute la plus grande ville au monde.
– Bonjour ! Le moine est là !
– Sur la ville flottante, les habitants ont terminé leur petit déjeuner. Cette fois, le jeune moine reçoit un meilleur accueil. Il visite ainsi une centaine de familles.
– A terre, quand je devais marcher longtemps, j'étais vite fatigué. En bateau, c'est plus tranquille. Je dois juste rester immobile.
– Même ainsi, Chien doit respecter onze règles qui précisent sa position, son attitude et la direction de son regard. Les offrandes sont un élément capital, dans le bouddhisme. Elles sont censées être bénéfiques à ceux qui les donnent. Les moines se partagent la nourriture, et le temple vit grâce aux dons d'argent. Palvan, le rameur, est le seul à pouvoir recevoir de l'argent de la part des villageois. Chaque jour, il ramène quelques dollars.
– Tous les jours, je fais la tournée avec un moine. Je suis très content de pouvoir le faire, parce qu'au fond, je contribue à répandre la joie et le bonheur auprès des habitants du village.
– En deux heures, les deux moines ont récolté 104 000 riels, l'équivalent d'une vingtaine d'euros. Une jolie somme. Chien peut se détendre, mais très vite, il devra reprendre un air grave, car 22 autres règles régissent la façon de prendre les repas.
– Ça me plaît. J'ai très envie de poursuivre cet apprentissage, d'étudier toutes les règles à respecter.
– Kep, au petit matin. A 5 heures, Phu Chan Heng rapporte une précieuse marchandise à terre. Son prix au kilo : l'équivalent de 6,50 euros, soit le montant d'un salaire moyen journalier au Cambodge.
– Les pêcheurs me fournissent en crabes bleus, tout frais. Je vais maintenant aller les vendre sur le marché.
– Il faut faire vite, sinon ils risquent de mourir.
– Les crabes bleus ne survivent que trente minutes hors de l'eau. On doit se dépêcher.
– Le marché n'est qu'à un quart d'heure de là. Phu ramène aujourd'hui 120 kilos de crabes. Les Cambodgiens en sont très friands. Les stands de crabes de Kep attirent des gens de tout le pays.
– Je les arrose d'eau pour les maintenir en vie.