logo Le moteur de recherche de la télé

Le refuge des serpents

Manaus, une ville au coeur de la jungle


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 15h10 sur France 5

capture
– Il court à la surface de l'eau pour échapper à ses prédateurs. Son poids plume et la rapidité de ses mouvements lui permettent de se déplacer à la vitesse d'1,5m/s. Ce qui lui a valu le surnom de "lézard Jésus-Christ". A Sauim Castanheiras, où l'on accueille toutes sortes d'espèces d'Amazonie, les erpétologistes ont parfois des surprises. Le dernier arrivant est un boa arc-en-ciel qui a été retrouvé dans la cuisine d'un habitant de Manaus. Les cellules pigmentaires de sa livrée réfléchissent la lumière et génèrent de magnifiques couleurs iridescentes. C'est une espèce qu'il n'avait encore jamais vue. Pour ces hommes pourtant habitués à faire face à l'imprévu, les reptiles sont une inépuisable source d'émerveillement. Le temps de lui faire un bilan de santé et l'animal sera relâché dans la jungle. Certains gros reptiles ont besoin de plus de soins que d'autres. L'un des zoos de la ville joue un rôle essentiel dans la survie de ces espèces. Dirigé par l'armée, le CIGS abrite le serpent le plus gros et le plus lourd du monde : l'anaconda géant. Ils sont tellement gros qu'il leur est difficile de survivre à Manaus. Le CIGS est le seul endroit à disposer des effectifs nécessaires pour s'occuper d'eux. Et il vient toutjuste d'accueillir un nouveau pensionnaire.
Le but de l'opération est de lui faire passer un bilan de santé. Il va falloir faire très attention car la morsure de l'anaconda est extrêmement douloureuse. Cette femelle a été retrouvée en périphérie de la ville complètement affamée. L'anaconda géant, qui peut peserjusqu'à 200 kilos, est un très gros mangeur. C'est l'un des grands prédateurs de la forêt amazonienne. A l'âge adulte, ils peuvent mesurer environ 8 mètres de long. Ces redoutables chasseurs s'attaquent à toutes sortes d'animaux. Du ca' l'man... au jaguar... en passant par le capybara, le plus gros rongeur du monde. S'il est peu à l'aise sur terre en raison de sa corpulence, dans l'eau, en revanche, l'anaconda géant est étonnamment rapide. Grâce à sa langue qui capte les odeurs, il repère sa proie même dans les eaux troubles et s'en approche en se dissimulant dans la végétation aquatique. Les proies, qu'il avale entières, sont parfois tellement grosses qu'il lui faut des semaines pour les digérer. La femelle récemment admise au CIGS a besoin de 15 kilos de viande par mois pour se remettre de son jeûne forcé et retrouver la santé. Chez les anacondas, la femelle est plus grosse que le mâle. Cette femelle qui n'a que 5 ans est encore en pleine croissance et grossit de jour en jour. A ce rythme, elle devrait être totalement rétablie d'ici quelques mois. Avec la fin de l'été, la chaleur s'atténue enfin. C'est le moment que tout le monde attendait. Il fait plus frais et les premières pluie
capture
capture