logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h40 sur France 5

capture
– Un peu surpris, je me suis dit qu'on pouvait essayer. A la base, on était partis sur un petit atelier une fois par semaine, pendant un mois. Ça a duré quasiment 2 ans.
– M.Carrère d'Encausse: Quel âge avaient les résidents?
– Tim Lambert : De 70 à 90 ans.
– Fabien Doguet : Dans ces ateliers, un sujet a tout de suite été pris d'assaut, l'amour entre personnes âgées.
– Tim Lambert : Oui. On n'avait aucune idée de ce qu'on voulait raconter. Je leur demandais de quoi Ils voulaient parler d'amour.
capture
– M.Carrère d'Encausse: Ce n'est pas une génération qui lit beaucoup de BD, a priori.
– Tim Lambert : Ou alors ils en ont lu A l'époque, la BD n'était pas considérée comme de la littérature et ils ont peut-être abandonné.
– M.Carrère d'Encausse: Une psychologue a fait le lien?
– Tim Lambert : Et une animatrice.
– M.Carrère d'Encausse: L'idée, c'était que ça corresponde au réel.
– Tim Lambert : Bien sûr. Il fallait créer ces personnages de leur âge, qui vivent dans la même maison de retraite qu'eux. C'était se servir de ces personnages fictifs pour parler d'eux.
– Fabien Doguet : Ils se sont inspirés de faits qu'ils vivaient au quotidien pour vous les transcrire?
– Tim Lambert : On s'est mis en situation. On a créé Colette. Elle arrive dans la maison de retraite le premierjour. Comment elle se sent? On a fait un tour de table en demandant aux résidents comment ils se sentaient le jour de leur arrivée. Je notais les réactions etje rentrais chez moi. j'écrivais ma scène. 15 jours après, je revenais etje la leur lisais.
– M.Carrère d'Encausse: Quand on lit ce livre, très tendre, on se rend compte que des membres de la famille ne sont pas d'accord pour que leurs parents âgés aient des histoires d'amour. C'est quelque chose que vous vouliez évoquer? C'est eux qui voulaient l'évoquer?
– Tim Lambert : Ce sont les 2. Dans la scène d'amour physique, la 1re version était beaucoup plus explicite. J'ai senti en leur lisant que ça les gênait. Il voulait en parler mais ils étaient gênés. Il fallait trouver une façon de raconter ça. Sans forcément le montrer, mais en en parlant quand même.
capture