logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h40 sur France 5

capture
–  Pas du tout. Les virus sont invisibles au microscope ordinaire.
– En 1983, lors de la découverte L.Montagnier dirige un département de recherche à l'Institut Pasteur. Une de ses équipes travaille sur l'origine de la mystérieuse épidémie qui décime la communauté homosexuelle. Parmi les chercheurs, B.Spire, étudiant en médecine.
capture
– Dans cette équipe, il y avait F.Barré-Sinoussi qui connaissait les techniques d'isolement de rétrovirus, qui avait fait son post-doctorat aux Etats-Unis, qui avait appris à isoler des rétrovirus. Elle a essentiellement fait le travail. Elle était dans un laboratoire où ily avait plein de personnes qui l'aidaient. Tout cela était dans une unité plus grande qui s'appelait l'unité d'oncologie virale dirigée par L.Montagnier.
– Pour le grand public, L.Montagnier reste le codécouvreur du sida. Depuis, son nom a été associé à des pratiques contestées.
En 2002, la presse révèle qu'il a conseillé des extraits de papaye fermentée au pape Jean-Paul II, atteint de Parkinson. Aucune étude n'a été faite sur le sujet, mais le médecin va jusqu'à faire de la publicité pour ce produit. A la fin des années 2000, il est l'un des rares scientifiques à encore soutenir la théorie de la mémoire de l'eau. Son auteur la résumait grossièrement ainsi. Si vous trempez une clé de voiture dans la Seine et que vous récupérez de l'eau un peu plus loin, celle-ci aura gardé l'empreinte Vous pouvez donc ouvrir votre voiture, en théorie. L.Montagnier utilise ce concept pour une recherche sur la dilution d'ADN.
– Même s'il n'y a plus la molécule de départ, ily a des conformations de l'eau qui rappellent la mémoire de cette molécule. Ça peut avoir la même fonction. Pour l'ADN, nous sommes proches de la démonstration totale.
– Sa démonstration n'a jamais abouti.
C'est son combat contre les 11 vaccins obligatoires pour les enfants qui va définitivement le mettre en marge du monde scientifique. En 2017, il s'affiche aux côtés du très controversé HJoyeux et assure sans preuve que la vaccination augmente le risque de mort subite du nourrisson.
capture