logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h40 sur France 5

capture
– Les prix des médicaments vendus sans ordonnance se sont envolés au cours des dernières années.
– Fabien Doguet : Certains médicaments sont en accès libre en pharmacie, mais leurs prix ne cessent d'augmenter.
– Tout le monde ne le sait pas, mais chaque pharmacie peut librement fixer le prix des médicaments accessibles sans ordonnance et sans remboursement par l'Assurance maladie. Une possibilité qui aurait dû favoriser les consommateurs.
capture
– L'objectif était de pouvoir amener du pouvoir d'achat aux familles en pensant que les prix allaient plutôt baisser. L'objectif n'est pas atteint. C'est une hausse de 9 % en moyenne des prix des médicaments en vente libre.
– Derrière cette moyenne se cachent des hausses bien plus importantes. Ily a de grandes variations d'une pharmacie à l'autre pour certains médicaments.
– Si je prends un produit comme l'Activir, on s'aperçoit que la boîte la moins chère, on la trouve à 3 euros. Dans certaines pharmacies, elle est à 9,20 euros. On alerte le consommateur. Il faut comparer les prix, faire attention avant d'acheter, demander le ticket de caisse pour pouvoir comparer les prix.
– Lors de son enquête, Familles rurales a constaté que moins de 1 pharmacien sur 2 donne ce ticket. Dans 73 % des cas, il n'y a aucun affichage du prix sur les boîtes, ce qui est illégal. L'association appelle les pouvoirs publics à faire appliquer les règles et à mettre en oeuvre les sanctions nécessaires.
– M.Carrère d'Encausse: Imprimer son propre coeur en 3D pour le remplacer en cas de défaillance, c'est un espoir. Des chercheurs ont imprimé en 3D un coeur de la taille d'une cerise à partir de cellules provenant d'un patient.
– Fabien Doguet : Pour cela, il faut de l'encre, une bio-encre.
capture