logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h40 sur France 5

capture
– A la Pitié-Salpêtrière, une équipe tente de comprendre cette pathologie à cheval entre la neurologie et la psychiatrie.
– M.Carrère d'Encausse: Nous avons rencontré l'un de ces dormeurs.
– C'est reparti pour la saison des apéros. Parmi ce groupé d'étudiants en kinésithérapie, Thibault. Pour lui, pas d'écart possible. Ce soir, c'estjus de fruits.
– Si je bois de l'alcool, ça peut déclencher une crise.
– Il souffre du syndrome de Kleine-Levin qui déclenche chez lui un sommeil profond pendant plusieurs semaines. Il doit éviter l'alcool, les infections saisonnières ou la fatigue intense. Sa 1re crise a eu lieu en 2010. Plusieurs autres se sont enchaînées au fil des mois.
capture
– Quand j'étais en crise, ça a débuté en troisième. Je passais le plus clair de mon temps au lit. Je dormais 20 heures sur 24. Au début, je me posais beaucoup de questions. Je me demandais si j'étais dans le coma, si je rêvais, si j'étais mort. Au bout d'une semaine, on se dit que ça ne passe pas...
– Tu étais dans ta chambre, sur ton lit.
– Il n'est pas le seul à se poser Ses parents sont très inquiets.
– J'allais l'écouter respirer.
– Il y avait une crainte?
– Je ne savais pas pourquoi il dormait. C'était angoissant. En crise, on ne reconnaît pas Thibault. Même lorsqu'il est là pour manger, il n'est pas vraiment là. Il est dans sa bulle.
– A partir de 2011, il subit des crises une fois par mois. Les examens médicaux classiques ne montrent aucun signe anormal. Son père décide de faire des recherches sur Internet.
– J'ai d'abord cherché l'hypersomnie. J'ai vu que le patient était très apathique. C'est beaucoup ça dans le cas de Thibault. Ily a l'impression d'être dans un rêve. C'est écrit. C'est ce que Thibault nous avait dit.
– En effet, quelques mois plus tard, le diagnostic est officiellement posé au centre de référence de la Pitié-Salpêtrière. Thibault s'y rend désormais tous les ans pour un bilan complet avec sa neurologue.
– Vous vous rappelez des sensations de la dernière crise?
capture