logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h40 sur France 5

capture
–  M.Renard: Tout à fait. On vient d'entendre une dérive de quelque chose de très encadré et très ancien. Le privé à l'hôpital date de 1958, quand on a créé les grands CHU. A cette époque, il fallait attirer les médecins qui exerçaient en ville et en cabinet vers l'hôpital. Il fallait leur assurer des honoraires confortables, un peu les mêmes que ceux qu'ils avaient en ville.
On leur a autorisé cette forme de liberté tarifaire. Aujourd'hui, c'est toujours autorisé pour certains praticiens hospitaliers à temps plein. Ily a 2 conditions très importantes à respecter. Les voici. La redevance se paye en contrepartie de l'utilisation des locaux et du matériel.
capture
– Fabien Doguet : Ça concerne beaucoup de médecins hospitaliers?
– Mercedes Renard : Non. Très peu font du privé à l'hôpital. Ceux qui le font ne font pas tous des dépassements. Beaucoup font du privé en respectant les tarifs Sécu. Ceux qui dépassent le plus, ce sont les chirurgiens. C'est surtout dans les grands CHU de province ou à l'AP-HP que l'on voit cela.
capture