logo Le moteur de recherche de la télé

Entrée libre


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h05 sur France 5

capture
– Je parle toujours des 2 cerveaux. Ily a le 1er cerveau, qui est le cerveau du personnage. Mais il faut toujours que le cerveau de l'acteur soit éveillé. Il n'y a aucune raison qu'un acteur dise: "Je n'ai pas ramassé la bouteille de champagne parce que j'étais trop dans mon personnage". Non, il faut faire les 2 en même Il faut se dire: "C'est lui qui parle. Parce qu'il parle, je vais changer de place. Je vais m'organiser". C'est une hyper organisation du mouvement. Comme un funambule. On doit trouver que c'est facile, mais en fait, au plateau, ils bossent.
– J'aime aussi être comédienne, mais je préférerais être maman. Alors quoi... La vie n'est qu'une succession de rôles. Certains sont amusants et d'autres pas du tout.
– Claire Chazal : Une troupe formidable. Dominique Blanc est exceptionnelle. Denis Podalydès, Elsa Lepoivre. La direction est de Julie Deliquet. Igmar Bergman, 1er film, "Le Septième sceau", 1957. C'est un cinéaste que vous aimez,
capture
– S.Azéma: J'étais au lycée, j'avais 11 ans environ et c'est le 1er choc cinématographique que j'ai eu, "Le Septième sceau". J'étais trop jeune pour comprendre. Par contre, j'ai eu la révélation qu'avec l'art, on pouvait rentrer dans la beauté et dans quelque chose de mystérieux. J'étais impressionnée. Etje me souviens du moment où j'ai découvert ce film. Sans tout comprendre.
– Claire Chazal : Ily a d'ailleurs une même exigence entre Alain Resnais et Bergman, 2 grands cinéastes du XXe siècle qui vont vers une forme de modernité.
– S.Azéma: Et ce sont des cinéastes La forme a une importance folle et un style particulier qui n'appartient qu'à eux, comme la lumière.
– Claire Chazal : Et une envie chez Alain Resnais de s'emparer du théâtre. Parce que dans le cinéma d'Alain Resnais, ily a beaucoup de théâtre.
– S.Azéma: Il aime les acteurs qui ont fait du théâtre. Il a mis en scène "Mélo". Au départ, c'est une pièce Le cinéma, c'est du spectacle.
– Claire Chazal : Et du jeu et du texte. Ça ne vous donne pas envie de remonter sur scène, Sabine Azéma?
capture