logo Le moteur de recherche de la télé

Entrée libre


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h05 sur France 5

capture
– Et si vous voulez vraiment être angoissé alors que tout se passait bien, vous la faites conduire la voiture sur le périphérique à 30km/h.
– Résiste. Prouve que tu existes.
– Ça lui va bien. C'est son tempérament. Alain Resnais a bien choisi la chanson qui lui correspond. Eric n'est pas contre le fait qu'on en fasse un 3e.
– C'est essentiel. Parce que si lui n'est pas là, qu'est-ce qu'on devient?
– S.Azéma: Ils sont adorables.
capture
– Claire Chazal : On les aime beaucoup. On embrasse bien sûr André. On l'adore.
– S.Azéma: J'ai de la chance, j'ai une belle famille.
– Claire Chazal : Un 3e numéro, ce serait possible?
– S.Azéma: On aimerait bien. Et un 4e, un 5e...
– Claire Chazal : 11 films avec André Dussollier. Vous avez constitué énormément de duos. Qu'est-ce qui fait que ça marche?
– S.Azéma: Si je savais ! Je me pose souvent la question: "Pourquoi?" Je pense que l'on a une sensibilité commune. Sur un tournage, on a toujours vu les mêmes choses au même moment. Parfois, je lui dis: "Tu sais ce que j'ai vu?" Et il l'a vu. C'est sensationnel. Et ily a une bienveillance. On ne se juge pas. Je me sens bien avec lui. C'est doux. Ça fonctionne bien.
– Claire Chazal : Et il a le sens de l'humour qui doit rejoindre
– S.Azéma: C'est souvent moi qui le taquine. Lui, il est trop gentil pour faire
– Claire Chazal : C'est un très gentil. Il a toujours de faire du mal. Alors les gens comme ça, on les taquine souvent.
– Claire Chazal : On va partir pour la Comédie-Française et parler de théâtre pour une adaptation très réussie de l'oeuvre d'Ingman Bergman, "Fanny et Alexandre". Ça a d'abord été un livre, puis une série et un film. Ici, la troupe de la Comédie-Française s'en empare sous la direction de Julie Deliquet et c'est formidable.
capture