logo Le moteur de recherche de la télé

Entrée libre


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h05 sur France 5

capture
– Ensuite, nous évoquons un photographe qui a été très important pour vous, Sabine Azéma, c'est Robert Doisneau. L'exposition "Doisneau et la musique", c'est un angle original à voir à la philharmonie de Paris. Mais d'abord, chère Sabine, votre portrait.
– Elle est rousse aux yeux noisette. Elle porte une coiffure courte, en volée. Le cran est artistique. C'est ce que nous prouve Sabine Azéma, que l'on a vue la saison dernière au Petit Odéon, dans "Le Remora" de Rezvani. Elle entame sa dernière année au Conservatoire.
– On la dit piquante, fantasque, espiègle, mutine, charmante et désarmante. Sabine Azéma en quelques chiffres, c'est 45 ans de carrière, 56 films et séries, 2 Césars de la meilleure actrice et des millions de spectateurs en salle, à la fois séduits par la force tragique de son jeu et emportés par son tourbillon comique.
– Jean Anouilh parlait d'elle comme d'une abeille qui faisait dans la ruche son miel et qui, petit à petit, avec beaucoup de minutie, de précaution, de travail et d'humilité, tissait une grande et belle carrière.
– Joue, minou, joue. Après, ça va être merveilleux.
capture
– Des débuts au théâtre en 1974 aux côtés de Louis de Funès.
– S.Azéma: C'était formidable, de commencer avec Louis de Funès au théâtre, pour une débutante. C'était très excitant.
– Sabine Azéma se fait d'abord remarquer par des apparitions dans des téléfilms.
– Chérie, pourquoi tu fais ça?
– Parce que toutes ces histoires m'énervent et que le yoga me décontracte.
– Très vite, sa renommée l'amène sur des plateaux de cinéma.
– Passez-le-moi. C'est toi, Guillaume?
– Sa filmographie réunit les plus grands noms du 7e art.
– C'est une actrice qui a une force...
– Ses films avec Alain Resnais sont gravés à jamais dans le coeur des cinéphiles.
capture