logo Le moteur de recherche de la télé

La quotidienne


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 11h45 sur France 5

capture
–  Des coups de perceuse dans la cuisine, dans le garage ou encore dans l'entrée. Cet après-midi, dans la région nantaise, c'est le grand remue-ménage chez Jean-Luc. Ce particulier a décidé d'équiper sa maison de 100m2 avec un système
– Je n'ai jamais été cambriolé, mais ily a pas mal de cambriolages autour de chez nous. J'ai été voir mon assurance, qui m'a conseillé la télésurveillance, qui peut me rassurer, a fortiori.
capture
– Contrairement à une alarme classique, le principe de la télésurveillance, c'est que votre habitat est surveillé à distance par une centrale grâce à tout un équipement. Détecteurs d'ouverture placés sur les portes-fenêtres. Détecteurs de mouvements qui prennent des photos selon les modèles. Si l'alarme se déclenche, avec cet outil, on peut écouter ce qu'il se passe dans la maison. Tout ce matériel évolue selon les besoins du client. On pose quelques questions sur l'habitation, le nombre d'étages, de pièces. Ça nous permet d'identifier le nombre d'équipements, d'éléments que l'on va devoir installer. Si le client a des besoins qui évoluent, s'il agrandit sa maison. S'il veut rajouter un détecteur de fumée, c'est possible. On envoie un installateur qui se charge de l'installation. Pour activer, vous appuyez sur le bouton cadenas. Vous fermez la maison.
– Selon la formule choisie, les sociétés de télésurveillance vous proposent soit de louer votre matériel, soit de l'acheter.
– Vous pouvez acheter votre matériel. Cela va vous coûter 1 500 euros. Vous pouvez aussi le louer. C'est ce qui se fait le plus sur le marché. La plupart dés sociétés dé télésurveillance proposent la location du matériel, qui est comprise dans un abonnement mensuel. Lorsque vous achetez votre matériel, le kit est souvent très complet. A la location, vous pouvez avoir à rajouter 1 ou 2 détecteurs en plus. Cela va, bien évidemment, faire grimper le prix de l'abonnement.
– Jean-Luc a souscrit à un abonnement haut-de-gamme de 42 euros par mois, qui comprend la location du matériel et le service de télésurveillance.
capture