logo Le moteur de recherche de la télé

La quotidienne


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 11h45 sur France 5

capture
–  Maya: L'anguille, vous en mettez un tout petit peu. Le goût est puissant.
– F.Fage: On la met au dernier moment. C'est déjà fondant et cuit. On la chauffe juste. Elle va fumer le bouillon. Il ne fautjamais dépasser une certaine température. Quand ça chauffe trop, on dénature le goût.
capture
– Farida: C'est au moment du dressage que l'on ajoutera des suprêmes d'orange qui vont apporter de la fraîcheur à ce plat. On va faire quelque chose de très poétique avec de l'aneth. C'est une merveille, ce plat. On est en vacances, visuellement.
– Maya: Magnifique. Hâte de déguster ça! Merci. On va découvrir un travail d'orfèvre dans la chronique
– Thomas: Jean-Sébastien et un trésor caché dans une petite ruelle parisienne que tu vas nous faire découvrir cette semaine.
– Jean-Sébastien: Paris recèle encore quelques artisans d'art absolument magnifiques. Ily a quelques semaines, nous avions découvert les ateliers Lemarié. Les plumassiers qui ont réalisé une des dernières robes de la dernière collection de Karl Lagerfeld.
Robe entièrement en plumes, qui est une oeuvre d'art hallucinante de beauté. Aujourd'hui, nous allons dans le 11e arrondissement de Paris pour découvrir le métier et le talent d'un orfèvre. C'est un des derniers de la capitale. C'est pratiquement paradoxal. L'orfèvrerie a 2 berceaux: Paris et Florence. Camille Gras est parti se former à Florence avant d'aller à Paris. Ilvient de l'école Boulle. Son atelier se trouve dans l'ancien quartier des orfèvres à Paris. C'est un sujet en or.
capture