logo Le moteur de recherche de la télé

La quotidienne


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 11h45 sur France 5

capture
–  F.Fage: Oui. On a 25mn de cuisson. Il faut baisser. Il faut que ce soit tout doux.
– Maya: C'est la 1re partie...
– F.Fage: On coupe la tête d'habitude et on s'en sert pour des salades. Là, on a laissé la tête.
– Farida: Rien ne se perd dans le poulpe.
– Maya: Vous pouvez tout cuisiner et tout manger.
– Farida: Il est plongé dans le bouillon. On le fait cuire.
– F.Fage: On augmente doucement et on fait attention que ça frémisse tout doucement.
– Maya: On va le laisser reposer 35mn. Ça peut varier selon le poids.
capture
– F.Fage: On le laisse dans ce bouillon de cuisson. On ne le retire jamais. On laisse choisir doucement. Une fois froid, on le taille.
– Farida: On a pris de l'avance. Il est déjà tout beau. Il est gorgé de couleurs.
– F.Fage: Là, la gélatine ressort. C'est ce qui fait que ça va croustiller. Il faut une poêle
– Farida: A priori, elle est bien chaude.
– F.Fage: Si vous avez une poêle qui accroche, vous mettez un papier sulfurisé. Il faut vraiment que ça chauffe.
– Maya: Oui, c'est chaud!
– F.Fage: Il faut que la poêle soit chaude et on met l'huile d'olive au dernier moment pour éviter qu'elle ne brûle.
– Maya: On va le caraméliser?
– F.Fage: Ce qui est rigolo, c'est qu'on peut le faire entier à la maison. On peut aussi le tailler en tranches ou comme on veut. On peut le manger froid, chaud-croustillant.
– Maya: Quand on le mange dans la salade de poulpe, il est poêlé...
– Farida: Là, il va croûter à l'extérieur et être moelleux à l'intérieur.
– Maya: Au restaurant, je me demande comment on arrive à avoir cette texture.
– F.Fage: Il faut vraiment que ce soit à fond.
– Farida: C'est 2mn à peu près. On va ajouter le chorizo. J'ai coupé en 2 pour éviter qu'ils explosent.
– F.Fage: Soit on les pique, soit on les coupe.
– Maya: C'est du chorizo doux?
capture