logo Le moteur de recherche de la télé

Un hiver au zoo

La vie secrète du zoo


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 10h50 sur France 5

capture
– On dirait qu'elle n'est pas d'humeur aujourd'hui, qu'elle a envie de poser ses valises au lieu d'un refus ferme et définitif. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils s'accouplent.
– Cela fait 2 mois que Napo n'est plus sous contraceptif. Goshi est fertile. Pourtant, le mâle jaguar ne prend aucune initiative pour s'accoupler. A l'état sauvage, il devrait suivre la piste de la femelle et repousser ses rivaux pour gagner son affection. Au zoo, son seul obstacle est son absence de libido.
– Napo devrait faire un peu plus attention à Goshi. Il devrait engager davantage de contact avec elle et lui montrer son côté dominant. Elle se dira : "Il est pas mal. J'en ferais bien mon affaire."
capture
– Pour tenter de créer une ambiance romantique, les soigneurs jettent un sac d'herbe à chat, une plante que les chats domestiques et les félins trouvent irrésistible.
– Le principal avantage de l'herbe à chat est d'encourager certains comportements chez le mâle comme marquer son territoire et frotter sa tête contre celle de la femelle. Pour Napo, c'est comme des préliminaires. Ça pourrait même les inciter à s'accoupler. C'est un bon moyen de les rapprocher.
– L'herbe à chat semble fonctionner à merveille sur Goshi. Mais Napo n'est toujours pas intéressé.
– On attend qu'il se décide. C'est le bon moment. Avec un peu de chance, son instinct va se réveiller. C'est la seule femelle disponible, alors autant y aller.
– C'est très frustrant. Si Napo et Goshi continuent d'être juste amis et ne s'accouplent pas, on risque de devoir déplacer un des 2. Hélas, ce sera sûrement Napo, car c'est lui qui ne remplit pas sa mission. Cris de chimpanzés.
– Derrière l'île aux chimpanzés, dans un vivarium provisoire à l'abri des regards, se cache l'acquisition la plus récente du zoo : une armée de mantelles dorées. Ces grenouilles sont extrêmement menacées à l'état sauvage. Les rares marais où elles évoluent à Madagascar sont peu à peu détruits par la pollution. Elles sont aussi arrachées à leur milieu naturel pour alimenter le marché des animaux domestiques.
capture