logo Le moteur de recherche de la télé

Petits mais costauds

La course pour la vie


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 8h40 sur France 5

– Certains l'attrapent en vol, d'autres le guettent sous la surface des eaux. On le connaît surtout sous sa forme adulte pour ses superbes couleurs. Pourtant, il passe la majeure partie de sa vie sous l'eau. L'adulte ne sait pas nager, mais dans les airs, c'est un virtuose. Cette créature est aussi belle que délicate. La libellule. Un corps allongé, 2 paires d'ailes fragiles, cet insecte si élégant est en réalité un tueur aux redoutables mâchoires. Postée en hauteur, elle guette ses proies. Acrobates aériens, leurs ailes avant et arrière sont indépendantes. Elles peuvent ainsi changer de trajectoire presque instantanément. Certaines espèces migratrices peuvent franchir des océans. Cette femelle pond. Elle doit trouver un point d'ancrage sur l'eau pour ses oeufs. On a identifié près de 6 000 espèces de libellules dans le monde. attrape la tête de la femelle avec des appendices placés à l'arrière de son corps. Il transfère son sperme dans un segment abdominal spécifique pour le transmettre à sa partenaire.undefined
La femelle va pondre jusqu'à 1 500 oeufs. Une semaine après la ponte, les oeufs ont éclos. Pour ces 1 500 mini-monstres, la lutte pour la survie a commencé. Ces palmipèdes apprécient les larves de libellule. Mais les larves ne sont pas sans défense, ce sont des prédateurs, et elles raffolent des têtards. La larve est désormais une nymphe et dispose d'une arme terrifiante : une mâchoire articulée qu'elle projette sur sa cible. Ses crochets enserrent le jeune amphibien. Les jeux sont faits. Les larves peuvent attendre plus d'un an avant leur ultime métamorphose. Elles vivent alors une extraordinaire transformation. Les adultes se parent de couleurs chatoyantes, du violet métallisé à l'orange et au vert le plus vif. Ils peuvent absorber un cinquième de leur poids tous les jours. Cet individu est en chasse. Il guette une chenille ou un papillon. La libellule possède des yeux développés. Mais la soie délicate des toiles d'araignée lui reste invisible. Les pièges transparents sont partout. Cette libellule a perdu la course à la vie.