logo Le moteur de recherche de la télé

Soir 3


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 22h40 sur France 3

capture
– C'est l'heure du Soir 3. Bienvenue, bonsoir. Notre-Dame de Paris sans sa flèche mais encore debout. A une demi-heure près, tout l'édifice aurait pu s'effondrer. Les deux tours ont été épargnées. Le toit, la charpente et la flèche sont tombés à l'intérieur de la cathédrale. L'enquête se poursuit pour savoir ce qu'il s'est passé sur le chantier de restauration pour qu'un tel drame se déclenche. Toute la journée, des milliers de Parisiens et de touristes sont venus voir l'étendue des dégâts. Ce soir encore, l'émotion reste forte...
– On voit ça à la télé, on croit que ce n'est pas réel et le lendemain, on se réveille et on se rend compte que si.
capture
– On est tous ensemble face à ce drame et dans l'espérance. C'est un beau mouvement qui est parti de partout dans Paris.
– J'ai du mal à mettre des mots dessus mais le fait qu'on soit tous ensemble, on va se sentir soutenus...
– Tout à l'heure, à 20h, dans une allocution, Emmanuel Macron a remercié les pompiers pour leur travail et leur engagement.
Ils ont été à pied d'oeuvre jusque tard la nuit dernière pour éteindre l'incendie. Le président de la République s'est engagé à ce que Notre-Dame soit reconstruite d'ici cinq ans. Il a appelé les Français à se rassembler...
– Nous avons tant à reconstruire alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore et je veux que cela soit Et là aussi, nous mobiliserons. Il nous revient de retrouver le fil de notre projet national, celui qui nous a faits, qui nous unit. Un projet humain, passionnément français.
– Bonsoir Anne Bourse. Pour Emmanuel Macron, un seul message: union nationale autour de Notre-Dame de Paris?
– A. Bourse : Oui, on vient de l'entendre, il y a un temps pour Emmanuel Macron s'est adressé à la nation dans une allocution classique, comme tout président le fait lorsque le pays traverse un drame. Mais c'était aussi un discours très politique. Dans la dernière phrase qu'on vient d'entendre, quand il parle de retrouver "le fil de notre projet", impossible de ne pas y voir une parabole sur le grand débat.
capture