logo Le moteur de recherche de la télé

La mémoire enfouie

Capitaine Marleau


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Une gueule noire.
– Ah oui?
– Il a bossé comme un esclave, tout ça pour crever comme un chien. vous touchez combien ?
– Moi, je touche 600 euros de retraite.
– Vous connaissiez le vieux Gerfaut?
– Et comment ! C'était l'un des tauliers de la mine pendant presque 40 ans. Il était rugueux, mais juste.
– Juste comme le montant de votre retraite ? Et le fils ?
– Celui qui est en prison ?
– Ouais.
– Jamais vu. Je sais juste qu'il était revenu s'installer au château avant de balancer sa femme par la fenêtre.
– Il était revenu pour chercher de l'or ?
– Vous rigolez ou quoi?
– Bah non.
– Faire des recherches ici coûte une fortune. C'est tout un bordel. Il ne suffit pas de mettre un coup de pioche pour ramasser des lingots.
capture
– Non, ce serait trop beau.
– Pourquoi vous me parlez de lui?
– Parce que je cherche un mobile.
– Un mobile ?
– Oui, une raison. Pourquoi on aurait kidnappé son fils il y a 6 ans ?
– Le cadavre que vous avez retrouvé au-dessus,
– Oui. c'est son gamin ? Vous allez me dénoncer ?
– Pourquoi ? Vous trouvez que j'ai une tête de balance ? Rire diabolique. "Justice aux morts de la mine" ? Aboiements. Il y a personne ?
– C'est un flic. Un gendarme.
– Comment tu sais ça ?
– Elle loue le chalet de mon ancien prof de techno depuis 2 semaines.
– T'as encore fait des conneries ?
– Youyou !
– Je te jure que non, soeurette. Je me casse ! Je me casse !
– Quoi ?
– Ils ont retrouvé le cadavre d'un gamin. Le fils Gerfaut. Le môme des pourris. Celui qui avait disparu.
– Il a été assassiné.
– C'est pour ça qu'elle était ici ? Il faut que je lui parle.
– Pourquoi ?
– Il le faut !
– Oui, Camille ? Quoi ? J'arrive tout de suite. Ouais, j'arrive ! Oh, putain. Marleau démarre. Alarme.
– Je veux voir le juge. S'il arrive pas tout de suite, je lui dessine un 2e sourire!
– Tu vas gagner 2 ans de plus. C'est tout.
– Occupe-toi de ton cul et reste tranquille.
– Restez là, vous. J'y vais prem's. J'y vais toute seule. Tu fais une grosse connerie.
– Je t'emmerde. C'est le juge que je veux voir.
– Il arrive. Relâche-le.
– Je le lâcherai quand je verrai sa gueule.
capture