logo Le moteur de recherche de la télé

La mémoire enfouie

Capitaine Marleau


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Peut-être que comme moi, il sait simuler.
– Allez savoir. Moi, j'ai pris le parti de le croire. Mais je n'ai pas convaincu les jurés. Il a pris le maximum.
– Comment ça se fait?
– J'ai senti qu'il ne voulait pas se défendre, il s'est à peine exprimé.
– Ça veut dire que l'enquête peut-être était à sa charge ?
– Il était seul ce soir-là. Totalement ivre. Sa tentative de suicide a sonné comme un aveu.
– Vous, vous en pensez quoi de tout ça ?
– Gerfaut est un homme insaisissable, froid, complexe. A part les Liorade, personne ne s'est exprimé en sa faveur.
– Liorade, c'est pas le gardien qui les a trouvés ?
capture
– Si. Sa femme et lui sont les seuls à avoir parlé de lui avec affection et à être allés le voir en détention. Ils vivent toujours sur sa propriété.
– Tiens donc ?
– Oui. Les jurés ont conclu qu'il devait aussi être coupable de la disparition de son fils. Tout ça a pesé lourd dans la balance. Dites-moi, vous avez une piste pour la mort du gamin ?
– Le ski, c'est pas mon truc. Hop, hop, hop ! Gendarmerie nationale. Rangez votre véhicule. Coupez votre moteur. Je vous ai déjà vu au club, vous ? Je peux faire du golf? Tchuss ! Ca, c'est de la baraque. Ils sont bien, les HLM, ici. Il y a quelqu'un ? Youyou ! C'est Noël ! Hé, il y a quelqu'un ? Youyou !
– Je peux vous aider ?
– J'ai bien peur que oui. Capitaine Marleau. On peut causer ? Il jette la bûche. Me rki.
– Vous voulez du sucre ?
– Non. Pas de thé non plus.
– Oh... Mon mari.
– Monsieur.
– Gérard. J'ai toujours pensé qu'Arthur était vivant, qu'il avait fugué et qu'il refaisait sa vie.
– Peut-être que vous étiez proches de lui ?
– Je l'aimais bien.
– C'était le fils du patron. Un gamin pas très causant, assez renfermé. Un ado. c'est vous qui l'avez trouvée ?
– Non ! C'est Gérard. Je revenais de Lille.
– C'est bien, Lille.
– Je me suis levé, j'ai pris un café et je suis parti élaguer des arbres. Elle était étendue sur la terrasse, baignant dans son sang au milieu des débris de la fenêtre. J'ai couru chercher M. Gerfaut. Et là, il était allongé, inconscient, dans la cuisine.
– C'est terrible.
capture