logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
–  Si la recette de l'omelette est gardée secrète, il nous livre deux recettes d'Annette.
– Ce sont des salicornes qu'on trouve dans la baie. Une eau très salée et chaude, une cuisson très rapide.
– Après trois minutes, il transvase la salicorne dans une eau glacée. Il plonge son oeuf dans une eau frémissante vinaigrée pendant 6 minutes puis le sert avec la salade de salicorne. Alain propose ensuite des oeufs en cocotte avec des crevettes grises.
– Nous allons les cuire au bain-mairie, puis on les met au four à 180 degrés.
capture
– Pendant les dix minutes de cuisson, il fait réduire une crème fraîche où il fait revenir ses crevettes grises. A la sortie du four, il suffit juste de dresser.
– Un oeuf dur, neuf minutes. Un oeuf coque, trois minutes.
– Hiver comme été, dans la famille de Jean-Paul, cela fait quatre générations qu'on livre ses oeufs dans ce restaurant. Dans la région, avec un climat maritime tempéré, les poules peuvent profiter de températures douces toute l'année. Mais ce qui fait la qualité des oeufs de Jean-Paul, c'est l'amour du métier.
– Ma grand-mère m'emmenait soigner les poules... Je fais ce travail par passion, par amour. Oui, tu es belle!
– Derrière les bons sablés de l'auberge, des oeufs pleins d'amour mais aussi une date: 1888, comme l'année d'ouverture du restaurant, symbole pour Annette d'harmonie et de prospérité. C'est ainsi que depuis 130 printemps, comme une épouse fidèle, cette auberge réchauffe les coeurs, et tant qu'il y aura des oeufs et du beurre, on peut compter sur ses héritiers pour continuer de faire vivre l'âme d'Annette.
– L. Romejko : Le Finistère maintenant où nous avons rencontré Nathalie.
– M. Vignes : Surfeuse, céramiste, elle vit en contact permanent avec la nature et les éléments. La mer, la terre, le vent sont ses sources d'inspiration. amoureuse...
– On va avoir besoin d'intensité, je vais vraiment incarner quelque chose de danse... Claquer la terre... C'est bon d'être dans cette énergie. vont être de plus en plus légers et subtils. Je m'appelle Nathalie, je suis céramiste à Douarnenez dans le
capture