logo Le moteur de recherche de la télé

Sale journée pour Bill

Boule et Bill


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 8h05 sur France 3

– Oh non ! Dis donc, toi, te gêne surtout pas. Je te retrouverai. Je t'ai reconnu.
– Rocket !
– Je sais pas où ils sont passés. BiIl a l'habitude de traîner tout seul, mais Rocket doit être paniqué sans moi, dans la ville.
– Il avait peut-être envie de se balader sans laisse, ton super toutou
– Impossible ! Un chien aussi bien dressé que lui ne ferait jamais ça. Tu devrais l'éduquer aussi, ton Bill. Un chien, ça doit obéir. Rocket ! Ici, Rocket ! Au pied, mon chien !
– Je suis son maître et son copain.
– Attention ! Pousse-toi ! Pousse-toi !
– Des soucis, Bill?
– Caporal me fait passer pour un voleur. Boule veut me donner des courgettes, Rocket a volé une brioche, et la boulangère croit que c'est moi.
– Des courgettes ? Mon pauvre vieux ! J'ai 2-3 os à moelle, en cas d'urgence. C'est une urgence. On va se faire un petit repas. Et ensuite, on s'occupera du reste.
– Rocket, qu'est-ce que tu fais là ? T'es tout seul ? Qu'y a-t-il ?
– Je te connais, toi. T'es la copine du gars qui a un cocker ?
– Bonjour. Euh... Oui. Boule. Pourquoi?
– Son chien vient de me voler une brioche. Tu l'as pas vu ?
– Une brioche ? Non, j'ai vu personne. Bill, c'est pas un voleur. Vous vous trompez.
– Pas du tout. Moi aussi, je l'ai vu. Il m'a fait tomber. Et son copain a mangé mes sushis.
– Ils vont passer un mauvais quart d'heure.
– Prévenir Boule, vite. Il grogne.
– Aidez-moi à attraper ce fourbe. Ils aboient. Menteur ! Escroc ! Tu vas regretter ton poisson ! Miaulement de peur. Aboiements.
– Boule ! BiIl a volé une brioche. Non, Rocket a mangé une brioche et le livreur de sushis. La boulangère le cherche.
– Rocket, manger une brioche Impossible, Rocket n'a jamais mordu personne.
– BiIl n'a jamais rien volé.
– Respire et raconte.
– Au parc, j'ai vu Rocket en train de manger une brioche.
– Tu crois que Rocket aurait volé une brioche ?
– Vu ce qu'il mange, rien d'étonnant.
– Ah ça, il va m'entendre. Manger des brioches !
– Une semaine d'épinards, ça suffit pas, pour un molosse comme lui. Il avait faim, ton chien.
– Une semaine ? Pauvre Rocket ! Moi, j'aurais pas tenu deux jours.