logo Le moteur de recherche de la télé

Sale journée pour Bill

Boule et Bill


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 8h05 sur France 3

– Il est tombé.
– Il décourage les importuns
– Allez. et les cambrioleurs.
– Décourager les importuns... Vous avez raison. Georges ? Georges, raccompagne monsieur. Le représentant crie. Vas-y, Georges. Montre-lui ce qu'est un nain de jardin, un vrai. Fracas.
– Hé, mais c'est fragile, Le nain se brise.
– Bravo, Georges. Beau travail. Et maintenant, à table. Caporal !
– Par ici.
– Espèce de goinfre ! Tiens donc ! Cet épouvantable cocker a chapardé mon poisson ? Sale bête !
– Je vais t'apprendre à voler, voyou ! Tu crois pouvoir t'en tirer comme ça ? Je vais prévenir tes maîtres, vaurien ! Il aboie.
– Qu'est-ce que t'as fait?
– Moi ? Rien. C'est toi qui lui as piqué son poisson. T'es trop gourmand.
– J'ai rien volé. Il rit.
– Et cette arête, là, devant toi, elle est tombée du ciel?
– Tu vas passer un sale quart d'heure. C'est pas le moment de vous disputer. Le gratin est prêt. Viens le goûter.
– Pas les courgettes !
– Plus faim ? T'as trop mangé de poisson ? Il était bon ?
– Je crois que tu vas devoir aller acheter des croquettes. Les légumes et Bill, ça passe pas.
– Je vais en chercher. Et je ramène Bill. Sinon, il va bouder. Rocket ?
– Salut, t'as pas vu Rocket? Il a disparu.
– Non, pas vu. Je cherche Bill. T'as plus de laisse ?
– J'en ai plus besoin. Il a un nouveau collier connecté avec ma montre. Mais ça a pas l'air de marcher. Tu vas au parc ?
– Oui.
– Je viens avec toi.
– J'espère qu'on va les retrouver. BiIl déteste le gratin de courgettes. Alors, je lui ai acheté des croquettes.
– Il est drôlement capricieux, ton chien. Rocket, je lui fais manger des épinards depuis une semaine. Ça rend super fort. Il va être encore plus au top du top.
– En attendant, il s'est échappé, ton champion, comme le mien. Il renifle.
– Au revoir, madame.
– Brioches ?
– Qu'est-ce que... Reviens, espèce de voleur !
– J'ai rien fait.
– Tu perds rien pour attendre.
– J'adore cette journée.
– C'est Rocket. Il est parti par là.
– Je t'ai pris sur le fait, fripouille. Allons nous expliquer chez tes maîtres. Klaxon, crissements de pneus. Fracas.
– Ouah, c'est ma fête, aujourd'hui !