logo Le moteur de recherche de la télé

Ludo


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 6h00 sur France 3

– Bavardages.
– Sinon, il est excellent cuit à la vapeur.
– C'est important de parler. Oui, tu penses à ce que je pense. Etj'ai raison de penser ça.
– Oh... Oh, enfin peinard...
– Pour faire du fenouil mariné, il faut le laisser longtemps. Voix accélérée. Longtemps... Très longtemps...
– De quoi on parlait, déjà ?
– J'ai oublié.
– Le fenouil mariné est prêt ! Les questions du jour ! D'où vient le fenouil? Mais oui ! D'Italie ! Et le fenouil soulage quoi? L'estomac, c'est bien ça !
– Quelle partie du fenouil faut-il découper ? Son plumet ! C'est parfait !
– Au revoir ! On a passé un bon moment ! C'est toujours un peu court.
– Merci, le fenouil !
– Si vous repassez, n'hésitez pas à vous arrêter ! Je vous raconterai mes histoires... Mais là, c'est fini ! A table ! france.tv access Ronflements. Cris enthousiastes.
– Génial ! Il faut que tu essaies, c'est trop cool !
– C'est un bon plan pour attraper des chenilles. De là-haut, tu repères ta proie et tu fonds d'un coup sur elle.
– Alors ? T'es partant?
– Avant de se lancer, il y a une formation avec moi. On va d'abord voler ensemble. Il n'est pas du genre patient.
– Non, pas trop.
– Ah, finalement, tu acceptes la formation ? Elle est pas belle, la vie ?
– Suspendu dans le vide à un bout de drap ? J'en ai les chocottes.
– Le risque est minime. Il faut juste surveiller la météo et rester prudent.
– Geronimo ! tu commences à piger le coup ? On va accélérer un peu, alors. Hé ! Hé !Vise le champion ! Maintenant, tu peux attaquer en solo. Bah, t'es où ?
– Moi, sur la pointe des pieds, j'ai déjà le vertige.
– Ne t'y mets jamais, alors. Il claque des dents.
– Allez, prête-moi un ongle.
– Regarde. J'veux pas voir ça.
– Il pique. Il pique ! Ah non, il se redresse.
– Dites-moi que je rêve ! Même un cauchemar, je prends ! Je tombe ! Ah non.
– Vous avez appelé un taxi ?
– Alors, la sensation de glisse ?
– Plutôt une sensation de chute.
– Pour tes chenilles, j'ai conçu le "ramasse-chenilles". Il suffisait d'y penser.
– Alerte météo ! Un orage arrive ! Il ne faut plus décoller.
– Hé ! Reviens !
– Un vent ascendant l'emporte.