logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 20h00 sur France 2

–  A.-S.Lapix: C'est fascinant de voir ces artisans capables de redonner vie à un bâtiment comme Notre-Dame. Vous êtes inquiet sur les choix qui seront faits?
– Stéphane Bern : Non. Ça fera débat. Il y aura une commission. Peut-on faire une charpente en fonte ou en béton? La cathédrale de Reims a aussi été restaurée. Il a fallu 40 ans. Là, ce sera probablement moins long. On a encore des métiers d'art et du patrimoine en France. Il faut les saluer. Il y a une prise de conscience, en France, de la fragilité du patrimoine et de son importance. On a ces joyaux avec ces métiers d'art, ces hommes et ces femmes qui sont des bâtisseurs de cathédrales.
– A.-S.Lapix: Vous étiez très ému. Comment expliquez-vous l'émotion collective et la vôtre, cet attachement invraisemblable du monde entier à Notre-Dame?
– Stéphane Bern : Je n'imaginais pas voir ça de mon vivant, ces images effroyables... Il y a l'idée que c'est plus qu'un joyau des joyaux du patrimoine. C'est un symbole, par-delà le côté gothique ou religieux, même si c'est un sanctuaire religieux. C'est l'histoire de France. C'est comme si on nous amputait de nos racines. On a décidé qu'on était français, peu importe notre religion et l'endroit d'où on vient. On s'est appropriés cette terre. Tout s'est construit à Paris autour de l'île de la Cité. D'un coup, le monde entier nous regarde en se disant: "Pas Notre-Dame de Paris." J'ai ressenti ça comme un coup de poignard. Pardon de cette image... J'ai revécu le 11-Septembre. Je l'ai revécu quand j'ai vu la flèche tomber, les larmes ont jailli de façon inexplicable. Il y avait cette fraternité. C'est salutaire pour notre pays de se retrouver dans un projet commun. Ce n'est pas simplement un sanctuaire religieux ou un monument. On veut vivre encore ensemble sous ces auspices et cette protection. Il y a toutes ces traditions qui s'attachent. Ce sont les racines chrétiennes de la France. On peut les assumer sans que ça choque qui que ce soit.
– A.-S.Lapix: Vous rendrez hommage à Notre-Dame pour collecter des fonds, samedi.
– Stéphane Bern : Avec M.-S.Lacarrau.