logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– J'ai l'impression d'être On s'est rencontrés à Saint-Jean-de-Luz. C'est très amical. Dans la vie, il faut être heureux. Il y a des choses tellement C'est ça, ce petit pincement...
– EBollaert: Il y a eu "Section de recherches" après. Quand ça s'est arrêté, ça a été compliqué?
– Jean-Pascal: J'ai divorcé.
J'ai dû faire des choix. Est-ce que je vais à Paris avec mes enfants ou je reste J'ai eu 4 ans de battement. J'ai décidé de rester à Saint-Jean-de-Luz et de faire des allers-retours pour donner la priorité à mes enfants. J'ai à nouveau rencontré quelqu'un avec qui ça se passe divinement bien. Je lui fais de grosses bises. On se marie très vite, d'ailleurs. On compte faire un troisième bébé.
capture
– EBollaert: Formidable! Vous êtes sur l'autoroute du bonheur.
– Jean-Pascal: C'est Delfin, mon petit Mexicain qui va faire une pub pour des tacos, et Kylie.
– EBollaert: Vous vivez de quoi?
– Jean-Pascal: Je continue à faire 2 ou 3 tournages chaque année. J'ai ma petite maison, je paie mon loyer et je fais mes courses. Mes enfants ne manquent de rien. Je n'ai pas besoin d'une fortune pour vivre. Il y a des mois où on se dit que c'est un peu juste. J'ai une vie tout à fait normale. Les gens ne s'en rendent pas compte. Ils pensent que parce qu'on fait de la télé, on est riche. Ça n'existe pas, ou plus.
– EBollaert: Vous avez l'impression qu'on associe télé et richesse?
– Wilfried: Complètement. Là où j'étais avant, à Vichy... Ceux qui regardaient la télévision te voient... Tu es chez eux, tu fais des gâteaux... Par contre, il y a les envieux et les jaloux. Pour eux, tu sors de chez M6, tu es riche, l'homme à abattre. Il n'y a pas de savoir-faire, rien. C'est un gars de M6 à qui tout a été donné.
capture