logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– On était pas mal au niveau de...
– EBollaert: Les crédits...
– Toni: L'endettement. Il nous manquait une pièce. On voulait que les enfants aient chacun leur espace. On voulait une pièce de jeux de motricité, pour la kiné, l'orthophonie toutes les semaines... On voulait dédier cette pièce à la pathologie d'Emma. Je me disais que si je gagnais 20 000 euros, ce serait bien. Sauf que ça a été 20 000 la première, la deuxième, la troisième...
– EBollaert: Et en tout?
– Toni: 162 000, en 14 émissions.
capture
– EBollaert: Ce n'est pas un hasard. Vous avez travaillé, et cette petite fille donnait un sens à ce travail. Qu'avez-vous pu faire?
– Toni: Ça continue. On est dans l'agrandissement. On a pu lui aménager des espaces.
– EBollaert: C'est comme un couloir de marche.
– Toni: Un grand parc. Elle y passe plus de temps qu'un enfant normal. Pour ne pas être là constamment derrière... Et puis, on en a 3! On va créer sa chambre et une pièce pour la motricité qui ressemblera à une salle de jeux. C'est d'abord une pièce d'amusement. Cela va l'aider dans son développement. C'est une battante, je crois en elle.
– EBollaert: Ça a changé votre vie, cette émission et l'argent qui en a découlé? Elle est timide, Laetitia.
– Laetitia: Oui.
– EBollaert: Dans le bon sens?
– Toni: Ne plus avoir de crédits à 36 ans, une belle avancée. On peut élever nos enfants sereinement.
– EBollaert: Accueillons vos 3 filles. Applaudissements. Avec tonton Alex toujours content de prendre un bébé dans les bras. Toni veut prendre sa merveille dans les bras... Derrière vous, voilà la très belle famille que vous formez. Bonjour, ma poupée... Vous aimez chanter, les petites, ou plutôt les grandes? On chante beaucoup, à la maison? ' Oui!
– Toni: Ce sont des fans de l'émission. Elles ont été bercées à "N'oubliez pas les paroles".
capture