logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h00 sur France 2

–  M.-A.Carré: C'est la formation permanente des sapeurs-pompiers. Chaque compagnie met en place des visites des établissements pour connaître parfaitement le jour] ce qu'il faut de faire. J'ai reçu des SMS de personnes 60 millions de Français se transforment en commandants d'opérations de secours.
– M.-S.Lacarrau: Nous les avons vus s'entraîner. Au final, on ne déplore qu'un seul blessé léger. Vous avez craint un bilan plus lourd?
– M.-A.Carré: Oui. Le problème d'une intervention comme celle-ci, c'est la résistance au feu des matériaux. Même si ça correspond à des normes scientifiques, il y a toujours des paramètres inconnus. J'ai entendu le risque d'effondrement, à un moment. J'ai craint que le personnel prenne des risques et reçoive des matériaux.
– M.-S.Lacarrau: Merci. Cet incendie touche tout le monde. On le mesure bien. C'est une épreuve particulière pour les catholiques, dans un moment singulier. C'est le début de la Semaine sainte. Hier soir, ils étaient nombreux à prier au plus près de la cathédrale. Ce matin, certains se sont retrouvés pour se recueillir partout en France. L'émotion est vive.
– Reims, Lourdes, Arras ou Dijon... Ce matin, les églises de France sont tournées vers Notre-Dame de Paris.
– C'est avec tristesse que nous avons assisté au pire, hier soir, à cet incendie ravageur.
– A Lyon, l'église Saint-Jean a accueilli les catholiques ce matin.
– Une tristesse, une espèce de désarroi. On ne peut rien faire.
– Incrédules, bouleversés... Une partie du trésor a été sauvée et la cathédrale est encore debout. Ça me fait encore quelque chose.
– A la basilique Notre-Dame de la Garde, les Marseillais sont venus communier avec les Parisiens.
– Je pense beaucoup à tous les catholiques qui prient à Notre-Dame. C'est pour ça que je suis montée ce matin ici. J'y ai beaucoup pensé cette nuit. Je suis montée pour prier. C'était important pour moi.
– Très affecté et très malheureux. C'est un édifice qui représente la France.
– A Dijon, les paroissiens n'avaient que les images de l'incendie en tête.
– C'est bizarre que ça arrive C'est comme ça.