logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h00 sur France 2

capture
– Je suis reparti à la cathédrale. Mes collègues avaient déjà téléphoné aux pompiers. Il y avait une déclaration de feu au niveau de la charpente.
– M.-S.Lacarrau: Vous ressentez quoi, à ce moment-là?
capture
– Mgr P.Chauvet: Je me suis mis à pleurer. De voir tout ça flamber... Je me suis dit que ce n'était pas possible. Je suis resté sur le parvis. A.Hidalgo m'a rejoint, ainsi que monsieur Macron. J'étais avec les pompiers. Le général des pompiers m'a dit: "On tente de sauver la façade." Une des tours était en feu. 10 pompiers ont eu l'audace de venir éteindre. Voici une image symbole qui restera de ce sinistre: une photo vue du ciel de la nef transformée en brasier. Elle a été prise par un drone. Elle illustre combien l'intervention des pompiers a été périlleuse et difficile. Ils ont lutté toute la nuit. Face à eux, un incendie dévastateur sur un monument hors norme. Ils ont dû sans cesse adapter leur stratégie.
– La course contre la montre vient de débuter. Lances à incendie à bout de bras, les pompiers convergent au pied de Notre-Dame, déjà en proie aux flammes. La nuit n'est pas encore tombée. Le feu ravage déjà une partie de la toiture et menace l'échafaudage. Il faut empêcher qu'il s'effondre. Un robot est envoyé en éclaireur, mais l'opération est délicate et les moyens limités.
– On a utilisé les moyens adaptés, c'est-à-dire des lances à incendie. On ne peut combattre qu'avec de l'eau et on ne peut pas utiliser de Canadair. On est en plein centre-ville, au milieu de la Cité. Le poids de l'eau, projetée à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, aurait fracassé l'ensemble de la toiture et occasionné beaucoup
– Ils comprennent vite que la flèche de Notre-Dame ne pourra pas être sauvée.
Son effondrement partiel entraîne l'affaissement de la toiture à l'intérieur de la nef. Trop risqué pour les soldats du feu. C'est le robot, muni de capteurs de température et d'une caméra thermique, qui va opérer au coeur de la cathédrale. Pour refroidir les structures en bois qui soutiennent celles en pierre, il faut arroser, mais le poids de l'eau qui s'infiltre menace de faire s'effondrer les charpentes.
capture