logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h00 sur France 2

capture
– Décrivez-nous la situation sur place.
– EBeaudonnet: Bonjour. Sur le parvis de Notre-Dame, il y a toujours une très forte activité. Des dizaines de camions de pompiers entourent Notre-Dame, comme s'ils étaient à son chevet.
Ce sont ces mêmes pompiers qu'on aperçoit depuis hier soir, à l'intérieur des tours et au milieu des tours. Il sont en train de sécuriser les lieux et de voir s'il ne pourrait pas y avoir un autre départ de feu. C'est possible même plusieurs heures après que l'incendie principal a été éteint.
capture
– M.-S.Lacarrau: Depuis hier, on entend de nombreuses autorités plutôt prudentes sur la fiabilité de la structure. Vous nous confirmez qu'il y a toujours des craintes sur certaines parties du bâtiment?
– EBeaudonnet: Absolument. C'est le problème principal. On a dit hier soir que Notre-Dame de Paris était sauvée, mais il y a 2 problèmes majeurs. Tout d'abord, le mur nord de l'édifice est un mur qui ne tient plus.
Il y avait des pourres en bois qui le tenaient, mais ces pourres ont brûlé dans l'incendie. Il risque de s'écrouler. Il y a un autre problème très important: cet échafaudage. Il était autour de la flèche, qui s'est écroulée. Il menace aussi de s'écrouler. Il va falloir trouver une solution pour qu'il n'endommage pas encore plus la cathédrale. Ici, c'est l'heure de la sécurisation du bâtiment.
– M.-S.Lacarrau: Merci. Bonjour, P.Chauvet, recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris. Votre réaction à ces images et ce récit de la nuit...
– Mgr P.Chauvet: Quand on la regarde, on se dit qu'elle est toujours aussi belle. La façade n'a pas bougé. Est-ce qu'elle est sauvée? Je n'en suis pas encore convaincu.
Une rosace a quand même été touchée, même si les vitraux sont intacts. Un transept a été fragilisé. A cause de la chaleur, les pierres jouent naturellement et on a constaté qu'elles avaient un peu bougé. NOUS ne POUVONS pas encore nous BSSUFG l' qu'elle restera debout.
capture