logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 11h55 sur France 2

– Non, moi, j'étais dans la partie équipement. Je travaillais au service signalisation, au service électrique, caténaire.
– Et le cuivre qui est parfois volé, car ça vaut une fortune.
– Tout à fait.
– C'est dingue.
– On a vécu quelques épisodes, ce sont des choses qui arrivent. Mais c'est devenu rare.
– Tant mieux. Vous avez utilisé ce moyen de transport, le train, cela dit sans taquinerie, vous avez la possibilité, avec votre carte, de voyager, Presque gratuitement.
– Peu. Peu... Comme le personnel des compagnies aériennes, c'est normal. En avez-vous profité ? Etes-vous allé, pendant des week-ends, visiter la France, grâce à cette chance ?
– Oui ! Au départ les trains n'étaient pas ce qu'ils sont devenus, C'est beaucoup plus facile de prendre un train et de voyager. Et on en a profité.
– Vous dites que c'était pas pareil?
– Avant le TGV, les voyages étaient plus longs, avec des correspondances...
– On voyait mieux le paysage.
– Mais il fallait du temps pour traverser la France.
– Oui, mais est-on si pressés ?
– C'est quand même intéressant.
– C'est bien, oui, d'aller vite. Mais ce qui est bien aussi, notamment dans le train, même le TGV, qui ne va pas il roule parfois à 2 à l'heure...
– Ça arrive.
– Le pire, c'est quand on prend le TGV, et qu'on entend au micro: "Ceci est un arrêt de service", c'est l'expression, "n'ouvrez pas les portes, "ne descendez pas", en pleine campagne. On pensait qu'il mettrait 2 ou 3h ! Mais il redémarre, et on entend : "Nous sommes à l'heure."
– C'est pas vrai.
– Si ? Etre à l'heure, même en ayant pris du retard ?
– C'est pas du retard. Il s'arrête, il laisse passer un train, il se rattrape en allant plus vite ailleurs.
– Il y a une expression, un contrôleur peut dire : "On peut compter les arbres."
– C'est joli, c'est poétique.
– Ça permet d'avoir une vision lente de la France. et j'ai le souvenir d'un conducteur de train, qui ne faisait pas le tour operator, mais qui décrivait des lieux : "Là, sur votre gauche, "vous allez voir tel truc, puis tel autre..." C'est bien de prendre le temps, de voir et pas seulement...