logo Le moteur de recherche de la télé

«Je veux rentrer chez moi», de Dominique Fabre (Stock)

Dans quelle éta-gère


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 9h50 sur France 2

– Tu es le meilleur d'entre nous. Tu as la femme la plus merveilleuse du monde.
– Je t'interdis de parler d'elle !
– Je ne te laisserai pas partir.
– Tu ne me mérites pas ! Non, arrête ! Lâche-moi !
– Reste ici !
– Lâche-moi !
– Reste ! Ils grognent. Ecoute ! L'enjeu est trop important. Tu as un bébé qui arrive et tu n'iras nulle part. Il grogne. Je suis désolé. Je suis vraiment désolé.
– "A chaque fois, ça me faisait drôle de le retrouver. "Il avait toujours été là, nous ne nous étions jamais "complètement perdus de vue. Il avait beaucoup galéré. "Et quelque part, moi aussi, mais différemment."
– J'ai rencontré Richard, j'avais 13 ans. Etj'ai été son camarade en internat, jusqu'à mes 18 ans. Et puis un jour, j'ai eu un coup de fil, il était à l'hôpital. Et je suis allé le voir car c'était naturel. C'était un ami d'enfance. Et je l'ai accompagné, avec d'autres personnes, il n'est jamais sorti de l'hôpital.
– Il voulait rentrer à la maison.
– Oui et il devait savoir que c'était mal barré. Mais je l'ai accompagné. Et comme j'étais impuissant à le guérir, la seule chose que je pouvais faire était d'écrire un livre en son honneur. Je l'ai fait.
– Ce qui fait ce récit, c'est sa pudeur. Cette façon de vous dire les choses, pas complètement.
– C'était notre façon d'être ensemble. On était très soudés, même si nos destinées sont différentes. Lui, il a une histoire qui est passée par l'héroïne, la drogue et puis d'autres ont été très bien intégrés dans la société. Mais malgré tout, on est tous restés proches, et sans se le dire, on se comprenait car on s'est connus enfants.
– Vous le dites clairement : "Inutile de vivre, sans amis."
– Pour moi, c'est une certitude. C'est l'amitié qui nous tient et qui fait sens. Ce n'était pas que mon ami mais notre ami. Ce n'est pas comme Montaigne : parce que c'était nous."
– "Je veux rentrer chez moi", un livre de Dominique Fabre.
– Amour, gloire et beauté. Des mots qui font rêver.