logo Le moteur de recherche de la télé

Amour, gloire et beauté


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 9h30 sur France 2

– Disons que de l'eau est passée sous les ponts. Elle fait partie de la famille. Elle a peut-être besoin d'une amie pour parler de sa grossesse. Tous ses amis sont des hommes.
– Oui, c'est vrai. Mon père doit être sa meilleure copine.
– Tu crois qu'ils parlent coiffure ?
– J'en suis sûr. Tu n'as pas vu ses cheveux ?
– Ils ne bougent pas.
– Il se fait des couleurs.
– Apparemment, quelque chose te préoccupe. Tu veux un kombucha ?
– Quoi ?
– Tu adores ce truc, non ? J'en ai un stock pour toi, dans le bar.
– Tu sais, il y a eu des moments, dans notre relation, où je t'aimais, et des moments où je t'ai détesté. En tout cas, je n'ai jamais voulu être comme toi. La triste ironie, dans tout ça, c'est que je suis sur le point de devenir exactement comme toi. Je voulais que mon enfant ait ce que je n'ai pas eu : deux parents biologiques qui vivent sous le même toit, qui répondent à ses besoins, l'emmènent à l'école et dînent ensemble. Je le voulais plus que tout.
– Steffy est enceinte ?
– Tu te poses des questions, pas vrai ? "Est-ce que Liam sait? De quoi est-il au courant?"
– C'est à cause de la tour Spencer que tu me parles comme ça ?
– La tour Spencer ? C'est pas vrai... Le fric et le pouvoir. Ça doit être enivrant, non ? On doit se sentir planer au-dessus de tout. On peut tout avoir, si on le veut. D'habitude, tu t'agites en bombant le torse. Pourquoi tu ne fais pas ça ? J'ai beaucoup pensé à toi, récemment, à tout ce que tu avais fait pour moi. Le père que ma mère ne voulait pas que je fréquente. Et voilà. Je travaille chez Spencer, je vis dans une maison magnifique qui donne sur l'océan, j'ai tellement de chance. C'est une bénédiction. Tout ce que je voulais, c'était une vie simple, mais je t'ai retrouvé. Je suis venu ici etj'ai découvert cette vie de privilégié. Et c'était excellent. C'était fantastique. Mais je ne voulais toujours pas Mais... trop tard. naîtra cet enfant malchanceux. Je ne serai peut-être pas complètement absent, mais comme toi, je n'élèverai pas mon enfant avec sa mère. Eh oui, papa... Ma femme est enceinte. Et elle dit que le bébé n'est pas de toi.