logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 8h10 sur France 2

– Le feu est totalement maîtrisé, mais les pompiers restent
– C.Mallay: Laissez-moi tout d'abord vous dire que c'est un réveil douloureux au pied de Notre-Dame de Paris. Les pompiers ont travaillé d'arrache-pied pour éteindre les flammes. Après des heures de lutte, l'incendie qui a ravagé notre vieille dame est totalement maîtrisé. Le porte-parole des sapeurs-pompiers l'a annoncé. Il reste des foyers résiduels. Les pompiers sont toujours à l'oeuvre derrière moi. Certains sont montés sur le toit des tours. Ils arpentent ces tours avec des lampes pour tenter de repérer les derniers foyers, pour éviter que le feu ne reprenne. D'autres sont entrés par la porte principale de la cathédrale. Une lance à incendie est toujours en action depuis 1h30 sur le côté gauche de la cathédrale. Près de 500 pompiers ont été mobilisés. Certains d'entre eux ont été intoxiqués. Le travail est rendu difficile principalement par la hauteur. La flèche qui s'est effondrée hier soir culminait à 96 m. Les 2/3 de la toiture ont été La charpente, surnommée la forêt, composée de plus de 1000 arbres pluricentenaires, a été ravagée. Les tours et la structure de l'édifice sont toujours debout, préservées et sauvées.
– Sophie Le Saint : Merci. On vous retrouve dans quelques instants pour évoquer l'enquête. On découvre les images saisissantes de l'intérieur de Notre-Dame. Partout, des débris, de la fumée et un trou béant dans le plafond, à l'endroit où la flèche s'est effondrée.
– A l'intérieur de la cathédrale, voici l'ampleur des dégâts. Juste devant le choeur, les débris de la flèche, tombée plus tôt dans la soirée. Les pompiers continuent à arroser les cendres encore fumantes. L'autel n'aurait pas été endommagé et la croix juste au-dessus est restée intacte. Certains parlent de miracle car la structure générale de l'intérieur de l'édifice semble bien préservée. Au plafond, un trou béant, l'endroit même où la flèche s'est écroulée. Sur cette photo, on devine les flammes qui continuent de faire rage sous la toiture. Des braises rougeoyantes tombent encore du toit et montrent la violence de l'incendie qui a ravagé la cathédrale.