logo Le moteur de recherche de la télé

Barbapapa

TFou


diffusion le lundi 15 avril 2019 à 6h25 sur TF1

– J'ai une idée.
– D'accord.
– Hulahup !
– Barbatruc. Air de cornemuse.
– Maintenant que les voilà calmés, je vais les emmener avec moi et je vais essayer de leur faire aimer l'école. Vrombissement de moteur. Moteur en marche. Voilà de nouveaux élèves, Barbalala.
– Je vais leur apprendre la musique. Viens, petite araignée. Avec ton fil, fabrique une lyre.
– Deux, trois. Allez, montez. Attention. Air de musique. Bêlements
– Les biquettes, c'est l'heure de la traite. Houlahup ! Barbatruc !
– Deux à la fois, ça va plus vite.
– Hum... C'est bon, le fromage de chèvre. Barbalala viendra chercher ce plein panier demain. Tiens, on recherche un enfant qui s'est perdu par ici.
– N'ayez pas peur ! Je suis là pour vous protéger.
– Patron ! Aboiements
– Patron, il y a un monstre dans la bergerie !
– Essayons de l'impressionner. Il crie. Miaulement
– Mais il n'y a personne.
– Patron, le monstre s'en va.
– Il a volé un fromage !
– Oh ! Au secours ! Un monstre ! Au secours ! Au secours ! Bâillement
– Qu'est-ce que tu as, Barbalala ?
– J'ai été attaquée par un monstre !
– Elle a raison. C'était un monstre énorme !
– Je me souviens, maintenant. Comme ça g Il faut tout de suite prévenir papa.
– Barbidou nous appelle.
– Allons-y.
– Barbidur à votre service ! Que se passe-t-il ? Racontez.
– Eh bien, voilà...
– J'ai tout compris.
– Je commence mon enquête. Croassements et hululements
– Oh, c'est sinistre, cet endroit. Voyons voir par là. Il voit plus de trucs que moi. C'en est inhumain. Je n'ai pas vu le monstre, mais je l'ai senti.
– Du calme !
– Je reviens. Ce n'est peut-être pas un monstre. Allons d'abord regarder.
– Mais oui, mieux vaut douceur que violence. Prenons un pique-nique, au cas où. Croassements
– Là, regardez.
– AU SECOURS !
– Tu veux un petit fromage ? Grognement
– Regardez. Le voilà, votre monstre épouvantable.
– C'est pas vrai !
– Suivons-le. Aboiements
– Vous avez vu ? Qu'est-ce qu'il y a dans ce puits ?
– Vous pouvez me sortir de là ?
– Oui. Attends.
– Socrate, tu m'as sauvé la vie ! Que je suis content de te retrouver !
– Barbamaman, tout est bien qui finit bien, nom d'un chien !