logo Le moteur de recherche de la télé

La tête dans les étoiles

Le monde de Jamy avec Thomas Pesquet


diffusion le lundi 15 avril 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Et là où le corps est une super machine, c'est qu'au bout de quelques jours, semaines, c'est naturel. Un air de saxophone.
– Envoyer des hommes dans l'espace. Dans les années 50, un pari fou, un saut dans l'inconnu. On ne savait rien de cet environnement, juste qu'il faudrait sans doute être très résistant. Dans ces simulateurs de la NASA, on teste la capacité à encaisser les secousses du décollage, le choc d'un atterrissage violent. Mais pour les 1ers vols réels, les animaux essuient les plâtres. On se souvient du triste sort de la chienne Laïka, envoyée par les Soviétiques 1er être vivant mis en orbite. Elle ne survivra pas à cause d'un défaut du système de climatisation. Les Américains envoient des chimpanzés qui n'auront pas plus de chance. La 1re Française dans l'espace est une chatte, Félicette.
– 30 mn avant le tir, on étudie encore le comportement électrique de son cerveau. Tout est en ordre.
capture
– Elle part dans une fusée tirée dans le désert algérien. Après un vol de 10 mn elle revient saine et sauve.
– Bonjour Félicette. Bon voyage ?
– Après les animaux, place aux hommes. En pleine guerre froide, on envoie d'abord des militaires. Il parle en russe.
– Le 1er homme dans l'espace, le Soviétique Youri Gagarin en 1961, est un pilote de chasse. Applaudissements. Pour répliquer, les Américains envoient des as de l'US Air Force. *-Bonne chance, John Glenn.
– Une militaire encore, la 1re femme cosmonaute, la Russe Valentina Terechkova. Une course à l'espace qui atteint son apogée le 21 juillet 1969 avec les 1ers pas de l'homme sur la Lune.
– A l'époque, la conquête de l'espace est avant tout une démonstration de puissance dont les astronautes sont les soldats. *-Oh, c'est vraiment beau.
capture