logo Le moteur de recherche de la télé

La tête dans les étoiles

Le monde de Jamy avec Thomas Pesquet


diffusion le lundi 15 avril 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– Non ! Il y a une utilité strictement technique. Par exemple, si le retour au sol se passe mal, qu'on ne tombe pas au bon endroit, que la météo n'est pas bonne, on peut devoir se débrouiller seuls 2 ou 3 jours.
– C'est arrivé.
– Oui. Bon, à une époque où on n'avait ni téléphone satellite ni GPS. Mais on pourrait être loin de toute civilisation. Donc il y a une partie technique: il faut savoir faire. Et il y a une partie plus psychologique. Ça donne une certaine confiance de s'exposer à des situations extrêmes et d'y résister.
– Ça fait mal?
– On mesure quoi à ce moment-là ? La capacité à travailler ensemble.
– Oui. On voit si on est capable de faire face à des situations dures. Est-ce qu'on reste auprès du feu ou est-ce qu'on se dit: ce soir, on dort dans un abri de fortune mais, demain, on en fera un mieux. Et la capacité à être persévérant, à garder bonne humeur et confiance face à une situation qui n'incite pas à la confiance.
capture
– Là, on vous voit sur un radeau de survie. C'est au cas où la capsule tomberait dans l'océan ?
– Oui. Et on nous voit pomper parce que ce canot se dégonflait. C'était pas prévu. Ça ajoutait une difficulté. Les gens chargés de l'entraînement ont trouvé ça très bien ! Donc on s'est relayés pour pomper pendant 24h. C'était sympa.
– On a l'impression que c'est plus dur que ce que vous avez vécu là-haut.
– C'est vrai et c'est comme ça que ça doit être. L'entraînement sert à faire face et à être surentraînés. Il faut être prêt à tout en espérant que rien ne se passe.
– Je te plumerai les ailes.
– Et les ailes.
– AH, AH, AH, POULETTE, GENTILLE POULETTE. AH, POULETTE, JE TE PLUMERAI.
– Lunch is ready, guys.
– Mais la phase la plus impressionnante de l'entraînement se déroule à 1 500 km de là. Thomas Pesquet nous ouvre un lieu habituellement inaccessible. C'est la porte de l'espace, à Cologne en Allemagne, le Centre d'entraînement des astronautes européens.
– Il faut fixer ça devant toi. Tu vas devoir le tenir.
– Eglantine va tenter l'exercice le plus éprouvant, l'entraînement aux sorties dans le vide spatial.
– C'est là que tu auras la charge utile.
capture