logo Le moteur de recherche de la télé

En quête de pouvoir

L'histoire de la Grande Muraille de Chine


diffusion le lundi 15 avril 2019 à 1h20 sur France 5

– L'objectif des Ming est de les repousser encore plus au nord. Les Chinois attaquent les Mongols pendant plus d'un demi-siècle. Mais ils sous-estiment leurs ennemis et ils tombent sans arrêt dans leurs embuscades. Les Ming enchaînent les défaites écrasantes. Une fois de plus, grâce à leurs tactiques militaires, les nomades ont le dessus sur l'armée chinoise. Mais Zhu Di, le quatrième fils de l'empereur, va changer le cours de l'histoire de la Chine Zhu Di est le prince de Yan, la région qui entoure l'actuelle ville de Pékin. Il est aussi le commandant de la ville de Beiping et de la frontière nord. Il a justement gagné la reconnaissance de son père en repoussant les Mongols le long de la frontière nord. A la mort de son père en 1398, le destin de Zhu Di va basculer. Avant de mourir, l'empereur Hongwu a choisi son petit-fils pour lui succéder. Le nouvel empereur est le neveu de Zhu Di. Le souverain prend le nom de Jianwen. L'une de ses premières mesures consiste à réduire le pouvoir de ses oncles. Il ordonne rapidement leur arrestation. Zhu Di hésite. Doit-il se rendre ou se battre ? Il décide de se battre et il a 800 gardes armés avec lui. Le prince prend la tête d'une mutinerie. En tuant un officier à Beiping, il coupe tout lien avec l'empereur Jianwen. Zhu Di sort victorieux de la révolte de Beiping. Considéré comme un traître, le prince n'a pas d'autre choix que de continuer à se battre. Après 4 ans de guerre civile, les troupes de Zhu Di atteignent Nankin. Nous sommes en 1402. Les rebelles entrent dans la ville et occupent la capitale. L'empereur Jianwen disparaît sans laisser de trace. Certains disent qu'il est mort dans l'incendie de son palais, d'autres qu'il a pris la fuite. Zhu Di devient le 3e empereur de la dynastie des Ming. Il prend le nom de Yongle. Peu après son accession au trône, il décide de transférer la capitale de Nankin à Pékin, mais il faudra attendre 1421 pour qu'elle devienne officiellement la capitale de l'empire.
– Le transfert de la capitale de Nankin à Pékin a lieu pour sécuriser la frontière nord parce que Pékin se trouve juste à proximité de la Grande Muraille.
– L'empereurYongle donne à Pékin son nom actuel de Beijing. Il dotera aussi la ville de l'un de ses joyaux : la Cité interdite. Il mobilise tout le pays pour réaliser ce projet titanesque. La construction du plus grand complexe palatial au monde demande une quinzaine d'années de travail et un million d'artisans. La Cité interdite s'étend sur plus de 70 hectares au coeur de Pékin. Avant de s'installer dans sa nouvelle capitale, l'empereur améliore le système de tours à fumée de la muraille. Inventées par la dynastie des Zhou de l'ouest, les tours servaient à signaler un danger par de la fumée le jour et des feux la nuit. Yongle en fait construire davantage et établit un système de cod