logo Le moteur de recherche de la télé

Des huiles... pas si végétales


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 21h40 sur France 5

capture
– Ça a un fruité vert. Personnellement, je trouve ça superbe. L'été arrive, nos consommateurs ont besoin de quelque chose qui va bien sur les salades. Et en termes de qualité, s'ily en a une qui est un peu supérieure à l'autre.
– Car toutes les huiles d'olive ne se valent pas et il y a même des grands crus.
– Ca, c'est beau.
– Tu la mets dans ta cuisine.
– Oui, celle-là, tu peux t'en servir tous les jours. Celle-ci, c'est plus exceptionnel.
capture
– On tient un truc pas mal, là.
– L'un des 2 producteurs a attiré l'attention de Laurent. Restera à parler tarif et quantité.
– Ça va nous permettre de dire : "Est-ce qu'on mise là-dessus ?" Là, c'est une petite production, là, derrière, ily a un grand domaine, voilà.
– L'entrée d'une référence par le prix n'est pas intéressant. Ily a une histoire de rentabilité et pas forcément une qualité. Là, ils ont voulu faire un produit de qualité. On va voir ce qu'ils annoncent au niveau tarif.
– Exactement.
– On peut défendre ce genre de produit.
– On vous propose parfois
– Pas très mauvais, mais moins bons. Ou plus industriels, voilà. Bon, on en a, on remplit notre contrat de service, mais derrière, on amène des choses différentes.
– En France, la consommation d'huile d'olive a doublé en 15 ans. Elle est dominée par les marques de d'agroindustriels comme Puget, Carapelli ou Maille. Dans cette bataille, les petits doivent se distinguer par le goût pour faire leur place. Une belle histoire du moment, c'est celle d'une huile grecque, produite de manière traditionnelle Elle n'avaitjusque-là jamais franchi les frontières du pays.
Jusqu'à ce que l'engouement pour l'huile d'olive ne donne des idées aux enfants de la famille, qui ont décidé d'en faire un grand cru. Un sens du détail qui s'étend à leur communication. En témoignent ces images particulièrement soignées. Nous retrouvons Pierre-Julien Chantzios, le patron franco-grec de la petite marque. Son huile est déjà vendue dans une centaine d'épiceries fines, et il a eu une idée de génie pour promouvoir sa production.
– Laurent, juste un zeste.
capture