logo Le moteur de recherche de la télé

Des huiles... pas si végétales


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 21h40 sur France 5

capture
– Dans son champ, Juan Pablo n'en fait pas mystère. Le tournesol à point est loin de l'image d'Epinal vendue sur les bouteilles.
– Ici, ce qu'on a, c'est un tournesol commun, qui va servir aux huileries. Le seul qui s'est développé et qu'on cultive, c'est un tournesol spécial, le tournesol oléicole. Il a des capacités spéciales qui permettent de faire la récolte sans difficulté. Comme ici, sans maladies. On avait de gros problèmes de maladies sur les parcelles. Ça faisait beaucoup chuter le rendement. aux nouvelles technologies, on a enfin réussi à cultiver sans maladies.
– En Argentine, les sols agricoles ont longtemps souffert des hautes doses de pesticides et d'insecticides, jusqu'à ce que la révolution technologique, portée par les géants privés de la semence, comme Monsanto, leur livrent des plantes génétiquement modifiées, plus résistantes et plus productives.
– Dans la graine, on extrait l'huile et le reste s'utilise pour l'alimentation animale. La graine est plus noire, plus petite et avec un peu de stries. Ça permet de les différencier car les plantes se ressemblent. Un champ comme celui-ci peut donner de 2 500
capture
– Un rendement jusqu'à 20 % supérieur au meilleur rendement des cultivateurs français.
– On a des plantes très sèches et d'autres un peu plus vertes, qui tombent un peu. Finalement, c'est comme ça que c'est le mieux pour la récolte.
– Des champs comme celui-ci, Juan en gère des dizaines autour de Carlos Casares. Sa coopérative, Tomas, le salarie pour cela. Malgré l'inflation galopante que subit l'Argentine, ilvit très bien de son métier, il gagne environ 2 500E par mois, presque 10 fois plus que le salaire moyen.
– Buenas noches.
– Ce soir, chez Juan, c'est barbecue et patates frites, un classique. Et dans la salade, évidemment, l'huile de tournesol.
– Vamos ! A la mesa, chicos ! A la comida.
– Un dîner en famille avant un périple plus au sud, demain, pour la moisson, dans un autre de ses champs, du côté de Bolivar. Direction le sud de Carlos Casares.
– Une forme de diversification de champs, c'est d'implanter un pourcentage de la superficie en tournesol.
capture