logo Le moteur de recherche de la télé

La moutarde nous monte au nez


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 20h50 sur France 5

capture
– Mais cet acte presque militant a un coût : les moutardes "made in France" sont vendues entre 10 et 20% plus cher.
– Merci, au revoir !
– Si Dominique peut trouver de plus en plus de moutardes tricolores dans son supermarché, c'est parce que les champs de moutarde regagnent progressivement du terrain dans la région. Depuis le début des années 90, un homme fait tout pour améliorer la compétitivité dé la grainé française face à la canadienne.
– Ils sont en avance cette année. C'est toujours le même croisement, en fait.
– Cet homme, c'est Thierry Guinet, ingénieur agronome. A force de sélections et de croisements, il n'a de cesse d'améliorer la graine de moutarde française.
capture
– On lui met combien : 5 ?
– Celle-là, oui, 5.
– On continue ? Là, c'est la 45.
– Avec son collègue, Jérôme Gervais, ils travaillent en ce moment sur une plante plus résistante au froid. au ras du sol, est bien aplatie : pour résister au froid, ça devrait être pas mal.
– De toute façon, dès que c'est un peu en hauteur, il y a beaucoup plus de risque de gel au niveau des feuilles.
– Etje l'ai vu dans l'autre essai, notamment dans l'Yonne où il a fait beaucoup plus froid, elle s'est bien comportée. Et dans le champ à côté là-bas, elle est bien étalée. Je pense que ça peut être une bonne variété pour l'avenir. On lui met 8 ?
– Oui, on peut lui mettre 8, il n'y a pas de problème.
– Si la résistance au froid est indispensable, c'est parce que, aujourd'hui, la graine de moutarde est plantée à l'automne et doit passer l'hiver. Autrefois, elle était plantée au printemps, mais chaque année, elle se faisait dévorer par le méligèthe, l'ennemi numéro un de la moutarde, un insecte qui raffole de ses fleurs jaunes. Thierry a alors eu une intuition géniale pour tromper l'insecte : planter la moutarde à l'automne afin de décaler sa date de floraison.
– En semant à l'automne, on a des floraisons plus en avance dans la saison et ça permet d'avoir beaucoup moins de dégâts d'insectes.
– Planter à l'automne plutôt qu'au printemps pour éviter le méligèthe, personne n'y croyait.
capture