logo Le moteur de recherche de la télé

C politique


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 18h35 sur France 5

capture
– Ils ne s'arrêteront plus à La Souterraine.
– Si tu veux tuer une ville, tu ne fais pas autrement.
– Il faut que tu me dises!
– Je vais être filmé en train de frapper ma collaboratrice... "Benoît Hamon est violent."Derrière moi, la gare de La Souterraine. C'est la principale gare de la Creuse. Elle va être une gare sans êtres humains. C'est le contraire des politiques qu'il faut faire. Il faut développer le service public. Mais en réalité, on privatise et on développe la route. Il y a des enjeux climatiques qui se posent aujourd'hui au niveau national et européen. Et ily a la réalité d'une politique où le Premier ministre en termine avec son grand débat national. Avant comme après, il n'y a rien pour la Creuse et les petites gares en France. C'est où, le passage?
– Une campagne sur le terrain avec les moyens du bord.
capture
– C'est la mairie? L'ancienne mairie? Je ne vois pas le drapeau.
– Pour un point presse clairsemé avec les journalistes creusois.
– Plutôt que de faire une longue introduction ennuyante, je vais répondre aux questions que vous aviez envie de poser. C'est plus simple. C'est direct et cash. Qui commence?
– Y croyez-vous vraiment? Il se murmure que financièrement, c'est compliqué.
– Ça ne nous empêchera pas d'aller au bout. On est 100% socialistes et 100% écolos. Des vrais gens de gauche. Si vous voulez avoir la boussole qui indique le Nord, c'est notre liste. Si vous voulez le Sud, libre à vous. Notre aiguille indique le Nord. La gauche, ce n'est pas là. Pour vous, peut-être.
– 1-42 avant les élections européennes.
– Karim Rissouli : Nous sommes avec Vincent Martigny, auteur du "Retour du Prince".
– V.Martigny: Benoît Hamon se dit 100% socialiste et 100% écolo. Mais pourquoi y a-t-il plusieurs listes qui se revendiquent comme ça? C'est le problème de la gauche, aujourd'hui. Ils ont un positionnement politique mais sont écartelés par des questions de personnalité.
– Karim Rissouli : Une gauche archipellisée, comme on le disait la semaine dernière. Est-elle morte?
– V.Martigny: Il faut faire une différence entre les artistes
capture