logo Le moteur de recherche de la télé

C politique


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 18h35 sur France 5

capture
– Ils disent que c'estjouable. Ils disent qu'ils vont envoyer leurs troupes sur les marchés. Leurs tracts ne sont pas imprimés. Mais l'argumentaire contre la privatisation d'ADP C'est "Ne nous laissons pas voler."
– Karim Rissouli : Le RIP est quand même un référendum. L'utilisation du référendum est une des pistes à l'étude. Qu'en pense le spécialiste de la démocratie que vous êtes? Est-ce une bonne chose?
capture
– V.Martigny: Le verrou institutionnel en France est très grand. Il accentue le pouvoir du prince et du président de la République. Tout ce qui peut faire contre-pouvoir dans un monde dans lequel il n'y a plus de partis politiques, peu de syndicats et que toutes les organisations collectives qui faisaient contre-pouvoir sont essoufflées, tout ce qui peut revivifier la démocratie est plutôt bien. Quand on voit qu'il faut 10% du corps électoral pour mobiliser sur une question importante, on n'est pas encore arrivés. L'Affaire du siècle, la pétition du climat, c'est celle qui a recueilli le plus de signatures dans l'histoire.
– Karim Rissouli : C'est plus simple sur Internet.
– V.Martigny: Tout ce qui va dans ce sens me semble toutefois positif.
– T.Snégaroff: Le RIP, c'était une réforme qui visait à donner de l'air à la démocratie. On n'y arrive pas.
capture