logo Le moteur de recherche de la télé

Les trésors cachés des marais


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 17h35 sur France 5

capture
– Si David fait commerce de ses gambas en délivrant un produit vivant très recherché, ce n'est pas son but. L'idée principale de sa méthode est de conjuguer l'élevage des crevettes et des huîtres pour le bien de tous, y compris du marais lui-même. Les claires ont un ennemi de taille : le développement important de grandes algues, qu'on appelle macrophytes, qui bloquent la lumière et déséquilibrent cet écosystème.
capture
– Dès lors qu'on n'a pas les crevettes qui viennent chercher les vers dans la vase... Remettre de la matière en suspension, qui crée un écran, qui empêche le soleil de faire la photosynthèse et donc le développement de ces algues, on obtient des milieux comme ça, envahis par les algues et absolument inexploitables pour les huîtres.
L'activité de la crevette, c'est la seule qui soit naturelle, qui permette d'entretenir ce bassin. C'est de l'agriculture raisonnée. Les crevettes "nettoient" le bassin en cherchant leur nourriture et la vase reste ainsi propre. On peut mettre ces huîtres sur cette vase et on peut les affiner et les élever pour qu'elles obtiennent la qualité qu'on attend de leur passage en claires.
– Cette approche écologique, innovante et vertueuse, a fait ses preuves et David a fait de son nom une marque de prestige. Ces produits de luxe de Charente se vendent dans le monde entier. Les gambas de David Hervé ont assaini les bassins d'affinage.
Les canards de Bernard Poujol ont eux aussi bien travaillé. Durant l'été, ils ont mangé les mauvaises herbes des rizières. Aujourd'hui, au début du mois d'octobre, c'est la moisson. Les canetons ont grandi et ont été mis au repos pour l'hiver. Grâce à eux, la récolte s'annonce prometteuse.
capture