logo Le moteur de recherche de la télé

Les merveilles de la France souterraine


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 16h30 sur France 5

– Impossible d'agrandir en dessous. En revanche, au-dessus, Laetitia fourmille d'idées pour retenir cette clientèle de passage. Le restaurant a déjà été rénové. Ca, c'est pour le couvert. Quant au gîte, Laetitia a tout prévu.
– Bon alors Renaud, l'acquisition de foncier récente, c'est le terrain en bas là. On peut imaginer des choses.
– Padirac est une poule aux oeufs d'or. Laetitia veut acheter ces terrains pour construire au plus vite et doubler ainsi la concurrence.
– Il ne s'agit pas de bétonner, mais de faire des choses très légères.
– 13O ans plus tôt, Martel, déjà, avait compris qu'il fallait acheter les terrains autour de la grotte.
– Martel, à l'époque, a réussi à acheter les terrains autour du gouffre de Padirac en travaillant avec sa boussole, en prenant des mesures avec carnet et crayon. Il regardait quelles parcelles étaient intéressantes, surtout pour trouver les correspondances entre le sous-sol et le sol. Il était "estranger", l'homme qui voyageait au fond des trous : pour gagner la confiance des paysans, il avait mis dans le coup l'abbé La Roussille. Dans les histoires de grottes, l'abbé n'est jamais loin. C'est le sachant dans le village, celui qui détient tous les secrets à confesse. S'il dit "il faut vendre le terrain" eh ben, on le vend.
– Avec l'achat de ce nouveau terrain, Laetitia espère que Padirac restera le site numéro un de la France souterraine. Aujourd'hui, plus d'une centaine de cavités, gouffres ou avens, sont ouverts au public. Les 3/4 sont privés. Un patrimoine et une passion qui se lèguent le plus souvent par héritage au point que certains à leur carrière professionnelle pour assumer la succession. C'est ce qui est arrivé à Sylvie Collet. Il y a 2 ans, elle raccroche sa blouse d'institutrice pour reprendre la grotte familiale. Nous sommes près de Villeneuve-sur-Lot et ce jour-là, avec son père, Michel, une opération cruciale se prépare. Pour faire parler de sa cavité, Sylvie a décidé de voir les choses en grand.
– Tu as un couteau ? Parce que là, ily a le scotch. Merci ! Attention !
– Vous ne les avez pas encore vus, les panneaux ?