logo Le moteur de recherche de la télé

Le royaume du Namib


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 15h35 sur France 5

capture
– Des colious à dos blanc se réchauffent aux 1ers rayons du soleil. Un caracal scrute le désert en quête de proies. Des corbeaux pie l'assaillent. Il tuera leurs oisillons, s'il les trouve. Contrairement au lion, le caracal chasse en solitaire. Son nom signifie "oreille noire", en turc, à cause du pinceau de poils noirs qui les termine. Ce lynx du désert est réputé pour son agilité et sa rapidité de chasseur. Voilà justement un petit repas. Même si c'est un félin plutôt nocturne, il ne refuse pas un rongeur au petit déjeuner. Ce matin, la troupe de lions semble aussi en veine. Les mâles ont gardé leurs distances, cette nuit. Leur paternité ne fait plus aucun doute. Sinon ils auraient déjà tué toute la portée. Après de longues heures d'absence, le lionceau égaré surgit enfin des dunes. C'est l'heure des retrouvailles, pour les plus grands carnivores namibiens. Leur adaptation aux conditions extrêmes fait des lions du désert une population unique et très endurante. reprennent leur patrouille à travers leur territoire qu'ils protègent des intrus. La troupe peut se passer de boire quand il le faut et survivre grâce à ses proies.
La sempiternelle recherche de nourriture et d'eau se poursuit. Les antilopes espèrent dénicher de l'herbe sèche, des graines amères ou des fruits. Dans cette vallée aride, il ne pleutjamais. Mais dans les montagnes, très loin à l'est, ily a du changement. A des centaines de kilomètres de là, la pluie est enfin tombée. L'or bleu jaillit entre les rochers et les canyons, en direction du désert. Quelques heures plus tard, la rivière ressuscite enfin. Ce n'est qu'un maigre filet d'eau, mais cette vallée n'en a pas vu autant depuis 1 an. Le plus vieux désert du monde respire à nouveau. Ces terres stériles en apparence s'apprêtent à reprendre vie. L'eau va bientôt s'infiltrer et disparaître dans le sol. Elle va stagner entre les rochers, sous le sable. Les racines des arbres vont la puiser en profondeur. La végétation va se développer et nourrir la prochaine génération d'animaux. C'est de cette façon que se renouvellent la faune et la flore. Le cycle reprend son cours. L'avenir reste incertain pour ces animaux. Chaque année, les rivières de sable attendent les pluies bienfaitrices, pour abreuver la nature. Et c'est ainsi que, depuis des milliers d'années, le désert du Namib entretient son flot de vie. Sous-titrage MFP
capture
capture