logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h35 sur France 5

capture
– Je pense que le phénomène qu'ils décrivent est plus complexe que ça.
capture
– Ali Baddou : Ils disent que les Marocains, les Algériens d'origine sont des Italiens ou des Polonais comme les autres dans la mesure où ils suivent les mêmes trajets que les Européens du Sud ou que ceux qui sont venus d'Europe de l'Est. Ça prend juste un peu plus de temps.
– Jérôme Fourquet : Ça prend un peu plus de temps. Il faut regarder pourquoi. Dans cette étude, ils montrent que les familles les plus religieuses ont tendance à donner des prénoms qui rattachent plus à la religion. Comme on a dans une partie de cette population un regain religieux et identitaire, on peut comprendre que ça puisse durer plus longtemps. Ily a une autre différence fondamentale entre cette immigration et les immigrations européennes, d'Europe du Sud ou polonaises qui sont anciennes, ou même asiatiques.
Ily a le fait que les flux migratoires ne soient pas coupés et perdurent même à un niveau moins important. Ils réactivent une partie de ces populations dans un bain culturel qui est celui du pays d'origine. Si on prend le cas des Polonais, ils sont arrivés en masse au lendemain de la Première Guerre mondiale dans le Pas-de-Calais. Ça a duré Rapidement, pour se marier, il a fallu regarder ce qui se passait dans les familles d'à côté parce que sinon, le marché matrimonial était restreint. C'est beaucoup moins le cas pour l'immigration récente.
capture