logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h35 sur France 5

– Ça dit 2 choses. Il y a une forte volonté de se distinguer du reste de la population ou de ses semblables avec un marquage qui vous sera totalement propre. Ça dit également autre chose. Ily a un changement profond dans le rapport au corps. Il n'est plus le même que dans les anciennes générations. Si on avait le temps de développer, on pourrait dire que c'est lié à un phénomène de déchristianisation. Dans la Bible, il était interdit de se tatouer. Tout ça montre qu'en l'espace de quelques décennies seulement, les choses ont changé.
– Ali Baddou : Votre livre fait un carton en librairie. Ily a un phénomène qui passionne à chaque fois que vous en parlez. C'est la question des prénoms. C'est dingue, parce qu'elle rend fou. Ça avait commencé avec les sorties délirantes d'Eric Zemmour, ensuite ça avait continué avec votre livre. Normalement, ce sont les couples qui attendent des enfants qui se posent des questions et qui se passionnent pour le sujet. Mais là, c'est un sujet national?
– Jérôme Fourquet : Oui. Ça dit énormément de choses. Pas forcément mais sur celui qui le donne. Jean-Michel, ça peut dire des choses. Une partie de ce livre porte sur le phénomène de déchristianisation de la société française. 20% des petites filles s'appelaient Marie en 1900, moins de 1% aujourd'hui. Chez les garçons, c'était Jean. 16% des petits garçons s'appelaient Jean à l'époque. Le prénom Jean-Michel nous dit des choses. Pour Jean comme pour Marie, on a eu, entre les années 40 et 50, l'engouement pour les prénoms composés qui comportaient soit Marie, soit Jean. On peut l'interpréter comme un phénomène de sortie de la religion. Jean-Philippe, Jean-Christophe, Jean-Michel,
– Ali Baddou : Le signe de l'émancipation de la société. C'est le nom d'un homme libre, finalement.
– Emilie Tran Nguyen : Les prénoms sont le fil conducteur tout au long de votre livre. Ily a des prénoms victimes de la mode, comme le mien, Emilie.
– Ali Baddou : C'est un joli prénom.
– Emilie Tran Nguyen : Merci.
– Au hit-parade des prénoms, Elodie et Kevin sont en tête, au grand dam, parfois, de la famille.